Jardiweb@Floralbum

Forum dédié au jardinage ornemental et aux plantes du monde.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 capillarité et vases communicants ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurent
Admin
avatar

Messages : 4097
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 42
Localisation : Liège, Belgique

MessageSujet: capillarité et vases communicants ?   Dim 18 Sep 2011 - 1:37

Est-il possible que la mousse puisse vider un contenant surélever de son eau par capillarité?

En fait, mon auge se vide rapidement, quel que soit le temps (la nuit suffit, le soleil n'y est donc pour rien).

Longtemps, j'ai cru que les pies s'y ébrouaient. Et puis j'ai mis un grillage assez costaud, et rien n'a changé.

Alors, je me demande: pourrait-ce être la mousse qui recouvre l'auge et en déborde? J'en ai ratiboisé une partie, mais elle est toujours sur le bord. Les autres années, ça n'allait pas si vite.


_________________
Laurent
"Pour le jardinier, l'automne commence en mars: lorsque se fane le premier perce-neige", Karel Capek
Revenir en haut Aller en bas
Simone

avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 70
Localisation : jardin en franche-comté

MessageSujet: capillarité......   Dim 18 Sep 2011 - 8:34


Je ne crois pas à ta théorie, surtout à la vitesse à laquelle ton auge se vide scratch
et pense plutôt que ton auge est fèlée !!
Revenir en haut Aller en bas
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: capillarité et vases communicants ?   Dim 18 Sep 2011 - 10:28

Je pense comme Simone que la mousse, qui vit de presque rien, permet au contraire d'éviter l'évaporation.
Autre hypothèse: pas de fourmilière ou galeries d'autres bestioles dans le substrat ?
J'ai eu des fourmis qui m'ont fait crever des plantes en pot en pénétrant par les trous de drainage. A présent je double systématiquement l'intérieur des pots avec du feutre horticole.

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Admin
avatar

Messages : 4097
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 42
Localisation : Liège, Belgique

MessageSujet: Re: capillarité et vases communicants ?   Dim 18 Sep 2011 - 17:58

Je vérifierai si elle n'est pas fêlée. Ce serait dommage... Comme il y avait parfois des coulées d'eau en descente des mousses, je me disais que ça pouvait être ça.

Pas de possibilité de fourmilière, le substrat est détrempé (ce n'est pas hermétique entre les deux côtés, celui rempli d'eau où il y a le nénuphar, et celui où il y a les iris, salicaires, menthes du Cervin, Calla, Butomus, Lychnis, etc.

En fait, lo, je ne pensais pas les mousses capables de "boire" l'eau à cette vitesse, mais vu leur structure, de "l'aspirer" et soit de la faire ensuite couler à l'extérieur, soit simplement de la faire s'évaporer, vu la surface beaucoup plus importante au contact avec l'air libre.

_________________
Laurent
"Pour le jardinier, l'automne commence en mars: lorsque se fane le premier perce-neige", Karel Capek
Revenir en haut Aller en bas
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: capillarité et vases communicants ?   Dim 18 Sep 2011 - 18:43

Citation :
Pas de possibilité de fourmilière, le substrat est détrempé
Tu n'imagines pas mon étonnement la première fois que j'ai trouvé des fourmilières dans le marécage qui borde la mare Bouche bée
Quant à la mousse, elle agirait plutôt comme une éponge, non ? Pas d'effet déperlant constaté chez moi MDR

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Admin
avatar

Messages : 4097
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 42
Localisation : Liège, Belgique

MessageSujet: Re: capillarité et vases communicants ?   Dim 18 Sep 2011 - 19:31

Eh beh, tu m'étonnes (avec tes fourmis fangeuses)! Laughing

Justement, éponge, évaporation, éponge, évaporation. Bon, de nuit, c'est vrai que ça colle pas! No

_________________
Laurent
"Pour le jardinier, l'automne commence en mars: lorsque se fane le premier perce-neige", Karel Capek
Revenir en haut Aller en bas
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: capillarité et vases communicants ?   Dim 18 Sep 2011 - 20:07

Alors il ne te reste plus, si tu vides ton auge pour l'hiver, qu'à la retourner pour voir si elle est fêlée par en dessous s\'cuse !
C'est une auge en pierre non reconstituée, non ? Un petit joint de ciment devrait aller, alors.

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Admin
avatar

Messages : 4097
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 42
Localisation : Liège, Belgique

MessageSujet: Re: capillarité et vases communicants ?   Mar 20 Sep 2011 - 12:54

C'est effectivement de la vraie pierre calcaire de nos Ardennes!

Je ne la vide pas, j'y mets un bois.

Mon Dieu, mais il va me falloir un palan! Shocked

C'est le plaisir des maisons, quand on vient de réparer quelque chose, il y a toujours autre chose à faire! lol! Bon, j'avais déjà Rolling Eyes pale
- réparer la pompe électrique qui vient de lâcher
- trouver (enfin!) ce qui empêche l'autre pompe (celle à main) de fonctionner
- mettre de l'anti-rouille sur certains métaux, et repeindre
- désceller les pierres qui recouvrent la citerne, la vider, vérifier son étanchéité (le saule doit s'y être fait un chemin), réparer et remettre tout en état.
- refaire l'encadrement du compost.

Bon, ben on verra après les vacances, dans deux jours! Laughing En attendant, je ne veux plus rien voir et rien entendre (avant qu'une autre tuile... ah, ben non, ça au moins, c'est un toit plat et il a été refait! MDR)

_________________
Laurent
"Pour le jardinier, l'automne commence en mars: lorsque se fane le premier perce-neige", Karel Capek
Revenir en haut Aller en bas
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: capillarité et vases communicants ?   Mar 20 Sep 2011 - 20:46

Citation :
Mon Dieu, mais il va me falloir un palan! Shocked
L'autre solution, c'est de la vider temporairement, de doubler l'intérieur avec un solide polyanne, et de remettre tout le petit monde dans l'auge.
Avec une petite cuillère, c'est moins fatiguant, mais ça devrait le faire

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Admin
avatar

Messages : 4097
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 42
Localisation : Liège, Belgique

MessageSujet: Re: capillarité et vases communicants ?   Sam 8 Oct 2011 - 12:44

C'est fini de se moquer de moi. crache du feu Lol Eh, la taille du saule (à la main) en haut de l'échelle à trois niveau, le redressement des terres écroulées, ça ne me fait pas peur. Mais une auge, ça doit être plus lourd que ce que mes bras peuvent porter...

Mais j'ai vérifié, pas de fuite, mais par contre, une belle coulée à l'extérieur, le long de l'auge, depuis la mousse, là où elle déborde. Au soleil, par 20°C, 4 heures après le remplissage, ça suintait toujours. Je penche réellement pour la montée de l'eau par capillarité, puis sa dégringolade par gravité. Peut-être aussi la mousse accroît-elle grandement la surface d'évaporation (à mon avis, elle quintuple la surface), de quoi permettre une belle évacuation. Elles sont bien faites: de quoi bien pomper l'eau, quand il y en a, pour humidifier toutes leurs parties.

Pour tester, j'ai arraché la mousse sur quasi la totalité du rebord... le niveau ne descend quasi plus depuis (moins d'un cm par jour, alors que j'en étais à plus de 5 !


_________________
Laurent
"Pour le jardinier, l'automne commence en mars: lorsque se fane le premier perce-neige", Karel Capek
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Admin
avatar

Messages : 4097
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 42
Localisation : Liège, Belgique

MessageSujet: Re: capillarité et vases communicants ?   Lun 10 Oct 2011 - 0:42

Il me semblait bien que j'avais des photos plus claires. Photos prises le 21/9, par un temps très ensoleillé et chaud, 4 heures environ après le remplissage:




_________________
Laurent
"Pour le jardinier, l'automne commence en mars: lorsque se fane le premier perce-neige", Karel Capek
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: capillarité et vases communicants ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
capillarité et vases communicants ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décantation sous bac, vases communicants et dégazage de co².
» Brosses pour balai triangulaire
» Vers de vases
» [Vases] Bulbovetro par Valentina Carretta
» vers de vases congelés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jardiweb@Floralbum :: Jardiweb :: Forum général-
Sauter vers: