Jardiweb@Floralbum

Forum dédié au jardinage ornemental et aux plantes du monde.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Larves d'otiorhynques?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laure



Messages : 284
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Larves d'otiorhynques?   Sam 24 Mar 2012 - 1:00

Bonsoir,

Hier, grand nettoyage dans mes parterres et que vois-je crache du feu diable au fouet colère colère mes heuchères, tiarellas,... sortent de terre. En y regardant de plus près je constate que les racines sont trouées; un grattage de la terre me permet de voir les coupables: de petites larves blanches. Selon mon pépiniériste habituel, il s'agirait probablement de larves d'otiorhynques. J'ai malheureusement dans la hâte et par peur que toutes mes vivaces allaient y passer, traité localement avec un produit pas très bio pour les insectes du sol, après avoir oté à la main un max. de larves. Mais y a-t-il un traitement efficace plus naturel? Est-ce que toutes les vivaces peuvent être attaquées?

Laure
Revenir en haut Aller en bas
Françoise

avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 61
Localisation : Belgique - Tongeren

MessageSujet: Re: Larves d'otiorhynques?   Sam 24 Mar 2012 - 7:35

J'ai trouvé ceci

La lutte contre les adultes est inenvisageable chimiquement, à moins de vouloir transformer tout son jardin en Hiroshima entomologique. D'une part, cet insecte est, tout comme sa larve, particulièrement résistant à la plupart des insecticides courants, d'autre part, c'est un insecte "baladeur" qui ne reste pas sur une plante donnée. Vivant en solitaires nomades, les adultes sont donc dispersés un peu partout dans la végétation. On se contentera du ramassage et de l'élimination des individus fortuitement rencontrés dans les parages des plantes à protéger.

Contre les larves, la lutte chimique curative est également assez illusoire, car d'une part les produits à la disposition des particuliers sont sans grand effet ou alors nécessitent des dosages "à la louche", et d'autre part (et surtout) lorsqu'on constate des dégâts il est généralement beaucoup trop tard pour être efficace. La meilleure prévention semble consister à protéger les collets des plantes par une couche de sable ou de petit gravier, la ponte ne paraissant être effectuée que sur un compost terreux et non exclusivement minéral. L'efficacité de ce système de prévention n'est pas totalement garantie, mais il ne faut pas hésiter à l'essayer en cas de problèmes, surtout qu'il va dans le sens de l'amélioration du drainage superficiel.

Récemment, sont apparus des moyens de lutte biologique contre les larves d'otiorrhynques. On utilise à cet effet des nématodes (micro-vers), Steinernema carpocapsae ou Heterorhabditis sp., qui parasitent ces larves. Il n'y a pas de données publiées quant à leur utilisation sur les cultures de Joubarbes. Leur protocole d'utilisation imposant une humidité régulière du substrat et une température de celui-ci ne descendant pas au-dessous de 13°C, cela peut entraîner quelques difficultés d'utilisation pour les Joubarbes puisque la constatation des attaques est essentiellement hivernale ou printanière.

Pullulant dans certains jardins et quasi-absent des autres, cet insecte semble, de plus, présenter de grandes variations de ses populations suivant les années. Néanmoins, il paraît globalement en voie d'expansion, et pose maintenant de sérieux problèmes dans certaines pépinières pour la production de masse de certaines plantes en conteneurs (particulièrement Eleagnus, Fuchsia, ... ). Il serait paraît-il plus abondant en zones de sols acides, mais cela reste à vérifier.

Toutes les Joubarbes sont susceptibles d'être attaquées mais les plus souvent touchées sont sans conteste S. wulfenii et affines (S. juvanii). Celles-ci semblent attirer ces insectes comme un aimant, ce qui est bien dommage car ce sont par avance des plantes pas toujours simples à conserver durant l'hiver. Elles les attirent à tel point qu'en pratique, la recherche des dégâts des otiorrhynques peut se limiter à l'examen de ces seules plantes. Si elles sont intactes, il est inutile d'inspecter le reste de la collection, car les dégâts y seront certainement nuls ou minimes. Par contre, si elles sont attaquées, un coup d'oeil aux autres plantes s'impose. Hormis S. wulfenii, S. tectorum est également très attaqué par cet insecte.

En bref, l'otiorrhynque est un ravageur redoutable, fréquent, discret, sournois et difficile à combattre, qui sera certainement le responsable de quelques pertes de plantes de votre collection.

4.2. Autres


ref : http://stalikez.info/fsm/semp/site/patin_fr.php

Revenir en haut Aller en bas
http://www.noric.be/
Laure



Messages : 284
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Larves d'otiorhynques?   Lun 26 Mar 2012 - 22:34

Merci Françoise pour le lien. J'ai entretemps discuté du problème avec 2 pros (des plantes et pas des bébètes) à la foire des plantes de Hoegaarden. L'un m'a dit de replanter mes plantes abîmées dans des pots (ce que je me suis empressée de faire) et que même quasi sans racines elles pouvaient reprendre; en ce qui concerne les autres plantes susceptibles d'être attaquées, il m'a notamment cité les geraniums, ce qui ne m'arrange vraiment pas car je comptais en planter en masse dans le coin concerné. Enfin, pour ce qui est des traitements, il est dubitatif sur les nématodes et autres moyens non agressifs. Le 2ème m'a lui affirmé que les otiorhynques s'attaquaient à pratiquement toutes les vivaces et même aux arbustes et que cela devenait un véritable fléau dans les pépinières.

Voilà, je croise les doigts pour que les dégâts soient assez limités. Je pense tout de même utiliser des nématodes dès que possible.
Laure
Revenir en haut Aller en bas
vally12

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 46
Localisation : aveyron france

MessageSujet: Re: Larves d'otiorhynques?   Lun 26 Mar 2012 - 23:25

j'ai pu rencontrer ces bestioles (du moins pour les larves, et non les adultes) sur photinia nain, heucheres, rhododendron, vigne vierge, pivoine arbustive, laurier sauce, laurier du portugal : racines rongées jusqu'au trognon ! le problème c'est que le seul moyen de lutte efficace a été interdit pour les professionnels pour cause de toxicité mais rien n'a été fait pour remplacer ce traitement. du coup le ravageur se developpe à la vitesse grand V chez nos pepinieristes et nous empoisonne nos jardins lors de nos plantations....

tente toujours les nematodes : qui ne risque rien n'a rien...et ça marche bien sur d'autres cas...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Larves d'otiorhynques?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Larves d'otiorhynques?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Larves d'otiorhynques?
» qui peut il etre ?
» larves d'éphémère
» salamandre et larves
» Japonica, lâché de larves (reportage photos)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jardiweb@Floralbum :: Forums spécifiques :: Maladies et autres problèmes phytosanitaires-
Sauter vers: