Jardiweb@Floralbum

Forum dédié au jardinage ornemental et aux plantes du monde.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A boire sur tout ce qui pousse !!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Mar 7 Déc 2010 - 23:35

Ça y est enfin ! C'est décidé.

Cela fait deux mois d'octobre de suite que le jardinier en chef vient me voir
"Je voulais te montrer la facture d'eau confused " et d'ouvrir tous les regards pour voir s'il n'y avait pas eu de fuite.
Ben oui, j'ai arrosé Le récupérateur d'eau de pluie était vide, sans pluie deux étés de suite. 350l , pfff! on fait rien avec ça, juste sauver quelques Rhodo et 4 Hydrangea. Et les aller-retours à travers le jardin avec un arrosoir de 12l dans chaque main silent
Alors j'ai sorti les 80m de tuyau sur l'enrouleur, je l'ai promené partout dans le jardin en pente (80m de tuyau plein d'eau, c'est un peu lourd), et avec la minuterie, deux heures d'arroseur oscillant par-ci, deux heures par là, à plein débit, et tous les soirs.
Mais ce n'était que du SAMU No

Alors voilà: Ça y est enfin ! C'est décidé.
Nous allons investir dans une pompe de puits.
Parce que, depuis le temps que je le disais, nous avons là dans le puits toutes les eaux pluviales que nous nous avons rendues à la terre par les descentes de gouttières, alors elle peut bien nous en redonner un peu .

Et puis surtout tous ces endroits au pied des arbres et des arbustes, où les petites merveilles de sous-bois se pâment de sècheresse en été. Alors qu'avec un arrosage à gogo !
Je vais pourvoir m'en donner à cœur joie des Epimedium, des Paris, des Primula, des Trillium, des Saxifraga fortunei, des

Alors j'en viens à ma question, si si ....
Je rêve d'un système d'arrosage très doux, discret, qui resterait en place, juste à raccorder sur un tuyau d'arrivée d'eau au besoin, et qui me permette d'arroser de longues plate-bandes de 10 à 30m à ras du sol.
Les systèmes de goutte à goutte me semblent trop compliqués à installer pour un si grand nombre de plantes.
J'ai vu des petits systèmes de tuyaux fins avec des arroseurs à placer tous les mètres, mais ils m'ont paru un peu légers en qualité.
Connaissez-vous des systèmes d'arrosages qui répondraient aux besoins des plantes de sous-bois ?

Et plus largement, comment arrosez-vous ?
ou ou ou ou OU

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
rebelle

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 59
Localisation : Gironde - Aquitaine

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Mer 8 Déc 2010 - 17:57

Je souriais en lisant ton message, ma Lo.

Tu envisages un système d'arrosage : pompe, goutteurs et tout le toutim après de nombreuses années de jardinage alors que chez nous, il est presque impensable d'imaginer un jardin de sous bois (ou un jardin tout court), sans penser à l'eau, tant les problèmes de sécheresse estivale sont habituels !

Bienheureuse Normandie !

Bref, je suis rodée ! Semer

J'ai essayé plein de trucs. Pour les massifs de vivaces, rien ne vaut les micro asperseurs sur pique. La hauteur du petit piquet est réglable, ce qui fait que tu peux varier le périmètre d'arrosage. Tu peux choisir un asperseur à 360 ° (le plus classique) ou à 90°, voire 45° (bof...)

Pour te donner une idée du machin : http://www.rainbird.fr/1-6325-Fiche-produit.php?id_produits=277

Evidemment, le coût est proportionnel à la surface des massifs. Finalement, mes piques, je me les bricole avec un bout de fer à béton de 6 mm. J'attache le micro tuyau à mon fer à béton et j'enfonce un asperseur 360° au bout. Il existe aussi des asperseurs à débit réglable (faudra que j'essaie).

Bien sûr, il faut faire des essais pour dénicher l'endroit idéal pour planter des asperseurs sur piques. Je te conseille de laisser assez long de micro tuyau pour pouvoir ballader ton asperseur jusqu'à l'emplacement choisi. Chaque micro tuyau part du tuyau principal ( de 16 mm, je crois), qui lui, reste fixe.

Oufti ! J'ai peur de ne pas être bien claire !



Dernière édition par rebelle le Mer 8 Déc 2010 - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Simone

avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 70
Localisation : jardin en franche-comté

MessageSujet: à boire sur tout ce qui pousse   Mer 8 Déc 2010 - 18:03

Oh Mame Lo, vaste sujet que voilà, au moins autant que les tondeuses ou les étiquettes, chacun a ses petites astuces thinking
En tous les cas, je pense que l'investissement de la pompe sera très vite amorti, c'est un vrai bonheur de pouvoir arroser sans dépenser un centime ou presque, quant au système, il n'y en a pas vraiment d'idéal:
le goutte à goutte est compliqué à mettre en place, il faut un goutteur à chaque plante ou presque et lorsqu'on intervient dans les massifs, faut faire gaffe peur
Il y a le tuyau microporeux mais à la longue il se bouche en tous les cas avec de l'eau calcaire ce qui n'est peut-être pas ton cas
Gardena a un système de tuyau pré-percé, un trou à peu près chaque mètre, dans ce trou, l'on met un gicleur c'est pas mal
Dans notre jardin, mon jardinier en chef utilise un oscillateur aux heures fraîches de la journée ( soir ou matin) avec minuterie, et oh grand bonheur! nous avons un puits dans lequel il y a toujours de l'eau
L'arrosage intégré faut oublier, c'est bien pour un golf, cet avis n'engage que môa geek
Revenir en haut Aller en bas
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Mer 8 Déc 2010 - 19:32

Citation :
Rebelle a écrit : Je souriais en lisant ton message, ma Lo.
Bien voui, normal, je n'arrête pas de dire que le jardin est noyé en hiver.
Mais en été ......
En fait j'arrose d'habitude de mi-juillet à fin août. Ces deux dernières années, cela a été aussi en septembre (même en octobre en 2009 !)
Et les arbres grandissent et pompent de plus en plus.
Tu es très claire, Rebelle. C'est ce que je cherche: une installation fixe sur laquelle je ramène le tuyau alimenté par la pompe les soirs où c'est nécessaire.Ton lien montre en gros ce que j'avais vu en jardinerie, mais c'était des kits genre joujou. Il faut je suppose un réducteur de pression. (remarque, j'ai des raccords Gardena qui font robinet pour régler le débit)

Tu me confirmes donc que des gicleurs au-dessus du sol, c'est ce que tu as trouvé de plus efficace. Ainsi, l'eau n'est pas retenue par les feuillages de l'étage supérieur.
Juste une question subsidiaire: tu peux arroser ainsi sur quelle longueur de tuyau 16mm sans perdre de débit confused

Citation :
Simone a écrit : En tous les cas, je pense que l'investissement de la pompe sera très vite amorti
Dire qu'il m'a fallu tout ce temps pour en convaincre le jardinier en chef MDR
Faut dire qu'il va falloir puiser à 12m, voire plus, alors ça augmente le prix de la pompe. Mais je pense qu'en trois ans, ce sera bon.
Citation :
c'est un vrai bonheur de pouvoir arroser sans dépenser un centime ou presque
Chut! un secret: vous répétez pas surtout, sinon je vais me faire colère
Un soir, j'ai mis l'arroseur oscillant devant un massif, et j'ai fait une ratée avec la minuterie: le matin, ça arrosait toujours Embarassed Je me suis précipitée Courir sur le robinet ni vu ni connu siffle Et bien ce massif là est resté impec pendant deux bonnes semaines, alors une idée

J'ai tout un panel d'arroseurs de tous les modèles, selon la surface à couvrir (je ne veux pas arroser l'herbe) et je passe beaucoup de temps à régler/déplacer les arroseurs: c'est ma première douche du soir: j'en sors trempée triste-pluie
Comme je mets beaucoup de mulch partout, il faut du temps pour arroser la terre et pas seulement humidifier le mulch. Quand les racines ont bien tout pompé dans le sol, le mulch crée aussi une barrière à la pluie. Deux heures d'arrosage, c'est vite insuffisant. Par contre quand l'eau a traversé cette barrière, ça peut tenir longtemps. Il va y en avoir, des grosses averses nocturnes !

J'ai aussi des tuyaux microporeux à deux petits endroits. Ils sont en place depuis des années, mais c'est vrai qu'il faut aussi très longtemps pour mouiller la terre, car il y a peu de débit.

Quant à l'eau, oui elle est très dure ici. Nous avons dû installer un adoucisseur dans la maison pour sauver la plomberie. Je ne crains pas trop pour les petits tuyaux fins, car c'est l'eau chaude qui entartre vraiment, mais il faudra sûrement nettoyer régulièrement les gicleurs.
Et puis quand je vois les pratiques agricoles autour de la maison, je pense que je n'aurai pas besoin de mettre de l'engrais dans les massifs, l'eau de la nappe suffira Arroser Heureusement ce sont des herbages, donc peu de pesticides répandus.

Citation :
L'arrosage intégré faut oublier
Entièrement d'accord ! et puis il est trop tard pour creuser des tranchées partout dans le jardin.
Et le goutte à goutte me semblait aussi trop compliqué.
C'est quelque chose comme ça que tu utilises, Simone ?

Merci de vos bons conseils arrosoir lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
Simone

avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 70
Localisation : jardin en franche-comté

MessageSujet: à boire sur tout ce qui pousse   Mer 8 Déc 2010 - 20:10

En fait, j'arrose relativement peu, sauf les jeunes plantations, les deux/trois premières années, pour le reste, j'attends vraiment que la plante donne signe de fatigue évidente, car plus on arrose, plus les plantes sont en demande et elles ne plongent pas leurs racines profondément pour puiser l'eau et faire leur boulot , faut bien qu'elle se débrouillent un peu,non? MDR Par contre, les hydrangéas sont des soiffards invétérés et en période de non arrosage par le ciel, il faut abreuver impérativement, car ces plantes-là te pardonnent une fois mais pas deux, j'arrose aussi certaines vivaces, les rosiers, presque jamais
Lo, nous avons un arrosage intégré qui a été installé il y a fort longtemps, mais il ne sert à rien car pas fait pour un jardin avec des massifs colère et nous utilisons un oscillateur que mon jardinier en chef déplace avec beaucoup de bonnne humeur No
Revenir en haut Aller en bas
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Mer 8 Déc 2010 - 22:17

Moi également, Simone, j'arrose très peu en principe.
Ça me fait trop râler de toujours chercher des plantes qui ne périssent pas de noyade en hiver, et d'être obligée de les arroser en été.
Il y a des endroits que je n'arrose jamais, ou exceptionnellement par longue sécheresse (l'argile devient vite de la brique en été).
Mais là où les racines de ligneux ont gagné du terrain, les plantes ont vraiment soif pendant les semaines d'été. Je mets des grains d'eau à la plantation, ça aide mais ne remplace pas totalement les arrosages. J'ai déjà perdu plusieurs Epimedium et d'autres petits amours à cause de cela. D'autres végètent.
Citation :
car plus on arrose, plus les plantes sont en demande et elles ne plongent pas leurs racines profondément pour puiser l'eau et faire leur boulot , faut bien qu'elle se débrouillent un peu,non? MDR
Effectivement ! c'est aussi pourquoi je préfèrerais arroser une nuit une bonne fois, plutôt que courir partout en ne faisant que des arrosages trop superficiels parce que l'urgence est partout à la fois.

Quand aux signe de détresse hydrique.... je ne me fais plus avoir.
Il y a des plantes qui se pâment dès que le soleil du matin commence à taper, et se remettent dès qu'elles sont à l'ombre. Je les ai bien repérées, celles-ci. Quand je vais gratouiller le sol, il est normalo-humide, c'était juste un coup de chaud. Elles font ça pour avoir du rab, ouais Mad

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
Guigui



Messages : 329
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 28
Localisation : Angers/Evry

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Mer 8 Déc 2010 - 22:58

Je pense que tout a été dit sur le dilemme arroser/pas arroser. Mais fais attention à ce que ça n'engendre pas un envahissement encore plus grand de tes massifs par les racines d'arbres. Car plus on arrose en surface plus les arbres développeront à nouveau des racines en surface pour venir pomper l'eau. parfois même ce sont des racines profondes qui remontent chercher l'eau en surface (grosse problématique en agroforesterie résolue en partie par des cernages et des cultures d'hiver pour concurrencer l'enracinement superficiel).

Personnellement, je n'arrose pas et j'ai une toute petite réserve d'eau de pluie qui sert pour les plantes nouvellement installée. Chez moi c'est sec et parfois même en hiver mais je mène la vie dure aux plantes, en ne leur donnant que de très gros arrosages espaces la première année et puis ça me permet de faire le tri dans mon petit jardin. J'arrive quand même à avoir Trillium, Astilbes, Epimedium, Trollius etc.. dans les endroits secs mais moins brulant l'été. et surtout ces vivaces d'ombres fraiches mais qui arrivent à rentrer en dormance l'été. Mes Hydrangea survivent même sans aucun arrosage mais sont installées depuis de nombreuses années. Beaucoup de plantes sont bien plus adaptables qu'on ne le pense.
J'évite aussi d'arroser trop l'été (et je râle contre ma mère qui le fait souvent en mon absence) car j'ai choisi beaucoup de plantes et de bulbes adaptés à cette sécheresse et ils ne supportent pas trop les arrosages fréquents l'été, et en plus ils sont mixés avec des plantes qui se satisferait d'un peu plus d'eau, mais après si on fait du cas par cas, on ne s'en sort plus.

lo, je comprends très bien que tu y passe vu la gamme de plantes que tu as dû introduire parmi celles qui supportent les pieds dans l'eau l'hiver. Bon courage pour le chantier.
Revenir en haut Aller en bas
rebelle

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 59
Localisation : Gironde - Aquitaine

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Mer 8 Déc 2010 - 23:10

Houlà Lo ! Si tu me poses des questions aussi tècheniques, je suis larguée ! C'est Mr Rebelle qui a fait ses calculs, ses croquis et demandé des conseils aux fabricants pour choisir la grosse artillerie : pompe, tuyaux, etc...

Je peux te dire que les tuyaux qui partent de la pompe et arrivent jusqu'aux massifs font 20 mm. Sur les massifs, c'est du 16 mm. Je sais que pour aller puiser l'eau à 12 m, il te faudra une pompe immergée et un régulateur de pression.

Je ne sais pas quelle est la longueur du tuyau de 16 mm dans mes massifs. Il y a long, ça c'est sûr ! Un seul tuyau fait 3 massifs : 1 grand et 2 plus petits. Ca doit bien faire 40 ou 45 m de long. (il fait un aller et retour dans mon massif d'hydrangeas qui est long et large.)

J'ai trouvé ce lien qui peut t'intéresser : http://www.aujardin.info/fiches/arrosage-automatique-jardin.php

Tu peux demander des conseils dans les jardineries et les magasins de bricolage bien achalandés en matériel d'arrosage. Ils font même des devis gratuits, avec plan.

N'hésite pas à me tél si tu veux des renseignements plus pointus, je te passerai mon ingénieur en hydraulique. Very Happy

Finalement, je me rapproche un peu de ton climat. Je patauge dans l'eau en fin d'automne et pendant tout l'hiver et je sèche sur pied dès le mois de juin !
Revenir en haut Aller en bas
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Jeu 9 Déc 2010 - 0:14

Ah! merci pour le lien, Rebelle sunny Pleuvoir Semer
Voila qu'il est clairement limpide !
Je ne voulais pas te demander des précisions techniques, tu sais, juste savoir si le système restait vraiment efficace sur une bonne longueur, enfin un longueur digne d'un jardin . Et tu m'en dis déjà beaucoup Donner Rose
Après je ferai des calculs en fonction du matériel. Et je vais mettrer, tirer des plans, arpenter le jardin, compter le nombre d'Hosta et d'Epimedium au m2 pour calculer le débit nécessaire, tenir compte de la vitesse du vent.
Puis au printemps j'irai acheter une grande couronne de tuyau et des gicleurs en bottes de 50, et je planterai tout ça au feeling chewing-gum
Tu vois, tout va très bien se passer pleure de rire
D'autant qu'il est facile de rectifier une erreur en déplaçant les piquets, je pense.

Tu vois, Guigui, ce ne sera pas un si gros chantier, ainsi. Tout sera modulable et rien d'enterré .
Citation :
Guigui a écrit : Car plus on arrose en surface plus les arbres développeront à nouveau des racines en surface pour venir pomper l'eau.
C'est bien pour cela, Guigui, que je pense arroser vraiment à fond, toute la nuit, mais beaucoup moins souvent au même endroit (3 ou 4 fois dans l'été). Et sans remords pour la facture d'eau. Je veux éviter les arrosages superficiels. J'ai souvent constaté qu'après deux heures d'arroseur oscillant, la terre n'était humide que sur deux ou trois centimètres avec le mulch.
C'est vrai que je dis toujours que je n'arrose pas, et en fait je fais du Samu pendant la moitié de l'été. Moins longtemps que toi, Rebelle, mais quand même.
Quoiqu'en avril 2007, je me demandais si je n'allais pas reconvertir les gouttières en jardinières, pour qu'elles servent au moins à quelque chose.

Je veux toujours essayer de choisir les plantes les mieux adaptées à ma terre, donc des plantes de terre humide. Un coup de pouce pour les massifs ensoleillés (donc sans racines d'arbres) est toujours arrosable. Mais ce ne sont pas ceux-là qui réclament le plus d'eau en été.
Ce qui me manque cruellement c'est l'ombre fraiche et même l'ombre humide.
Ici tout ce qui est vraiment à l'ombre est sous les arbres, donc assoiffé en été.
Et ce qui fait vraiment souffrir les plantes, c'est que tout le reste de l'année elles ont les pieds bien au frais. C'est sûrement la différence avec des plantes habituées à vivre toute l'année en terrain sec.

Toi aussi, Guigui, tu as la sagesse de choisir les plantes adaptées à la sècheresse de ton jardin. Cela amène des pratiques d'arrosage très différentes. Chaque jardin a son caractère.

Pour les nouvelles plantations, je n'arrose pas tellement plus que ça, en fait. Il faut dire qu'à la plantation j'arrose à saturation par paliers à mesure que je remplis le trou de plantation. Avec une bonne couche de mulch par dessus, les jeunes plantes restent les pieds au frais longtemps. Et je finis toujours avec une dernière couche de terre sèche, ainsi elle ne croûte pas mais s'humidifie par capillarité. C'est un peu inspiré de la méthode "Princesse" et ça ne marche pas mal, en climat frais du moins.
Bien sûr je contrôle régulièrement la terre avec mon hygromètre portatif qui ne me quitte jamais (mon index droit Wink ).

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
Jean06

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 70
Localisation : Côte d'Azur entre Monaco et Menton

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Jeu 9 Déc 2010 - 8:43

Un truc à savoir, c'est qu'on arrose très peu avec le tuyau, par rapport à un arrosage automatique. On a l'impression d'arroser beaucoup, mais on passe le tuyau rapidement. J'ai mesuré !

Ce qui m'intéresse, c'est combien vous dépensez en arrosage , en m3 par an, pour quelle surface.

Dans mon cas, avec culture de tropicales en pleine terre qui ont besoin de pas mal d'eau, je consomme en moyenne 400 m3 pour 900 m2.
C'est pas mal, je sais. Je n'ai ni puit, ni pompe, seulement l'eau que me fournit la compagnie. ( à 2 € le m3 ) .
L'arrosage automatique est indispensable, car tout est aspersé 1/4 h tous les soirs, et il y a 9 réseaux, soit 2 h 1/4 chaque soir si on voulait le faire au tuyau . Je préfère passer les soirées avec des amis ................

A noter que 80 % de ma consommation se fait sur juin juillet aout et septembre, je suis en climat méditerranéen .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phengels.fr/Le-paradis-tropical-de-Jean.html
Françoise

avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 61
Localisation : Belgique - Tongeren

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Jeu 9 Déc 2010 - 12:00

Tiens, je croyais qu'il était interdit d'arroser dans cette région durant l'été, vu les pénuries d'eau .....

dans mon ancienne maison, nous récoltions l'eau des toits dans une citerne, et je l'utilisais.
ça, + les paillis... on arrivait à donner suffisament
mais seulement 1x par semaine, 10L d'eau le soir aux plantes en grand besoin...

Je n'ai jamais calculé la conso, car je n'avais pas de niveau à la citerne, et qu'on a jamais été en manque

Je crois que le rapport surface et quantité nécessaire est interessant... à faire à l'avenir

Chez nous, on plonge dans les étangs pour puiser, mais les arbres et plantes nouvellement plantés sont les seuls à recevoir, une fois pas semaine
pour les gros arbres, on va à laisser près de 50L par pied en un coup. Pour les rosiers, 10L par semaine par pied en un coup




Revenir en haut Aller en bas
http://www.noric.be/
Simone

avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 70
Localisation : jardin en franche-comté

MessageSujet: à boire sur tout ce qui pousse   Jeu 9 Déc 2010 - 14:08

Jean 06, ce que tu dis sur l'arrosage intégré m'intéresse beaucoup; comment l'as-tu conçu pour que les plantes ne soient pas couchées au sol après l'arrosage? chez nous, les asperseurs sont placés en bordure des massifs, se soulèvent d'environ 15 cm et arrosent à 360°, tout ce qui se trouve dans le périmètre le plus proche des asperseurs est au sol et est violenté par la force de l'eau, quelle solution d'asperseurs existe-il pour éviter cela, tu vois, c'est au professionnel que je m'adresse clin d\' oeuil
Après consultation de mon chef jardinier, car moi, j'arrose et ne calcule pas, nous consommons environ 500 m3 d'eau pour une surface d'environ 4 500 m2
Revenir en haut Aller en bas
rebelle

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 59
Localisation : Gironde - Aquitaine

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Jeu 9 Déc 2010 - 18:18

Simone : les asperseurs que tu décris ressemblent à ce qu'on appelle des tuyères.

Si c'est effectivement le cas, je ne suis pas étonnée que tes vivaces soient malmenées par la puissance du jet. On les utilise souvent pour l'arrosage des pelouses parce qu'elles sont escamotables et portent loin.

Mais je peux me tromper...
Revenir en haut Aller en bas
Simone

avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 70
Localisation : jardin en franche-comté

MessageSujet: à boire sur tout ce qui pousse   Jeu 9 Déc 2010 - 18:37

Je pense que c'est cela Rebelle, c'est tout à fait adapté à un golf comme je le disais colère mais quelle est ma solution, as-tu une idée? Cette installation a pourtant été faite par un professionnel avec mult explications de ma part, cela a couté cher et n'est pas utilisable pleure

PS, je viens de faire un tour dans ton jardin, c'est magnifique Coeurs
Revenir en haut Aller en bas
mimosa

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 26/07/2010
Localisation : 06 - Alpes-maritimes

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Jeu 9 Déc 2010 - 20:14

Citation :
Tiens, je croyais qu'il était interdit d'arroser dans cette région durant l'été, vu les pénuries d'eau .....

Les ressources en eau de notre département sont globalement importantes, jamais eu d'interdiction ou exceptionnellement.
L'enneigement important des Alpes, les fortes précipitations printanières et automnales, les grands lacs artificiels de la région qui servent de réserve
nous assurent des débits de sources souvent en excédent.
Ceci n'est valable que pour notre département. La région, selon les endroits manque effectivement d'eau en été.

sunny Mimosa
Revenir en haut Aller en bas
cassandra

avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 68
Localisation : FRANCE Bourgogne Sud - 71

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Jeu 9 Déc 2010 - 20:20

Je vais parler de nos méthodes d'arrosage en Bourgogne SUD où il fait souvent très chaud l'été.
On a 2 puits avec des pompes qui amènent l'eau en surface et avons fait des tranchées dans la plus grande partie du jardin avec des tuyaux de 25 mm.
Avec ces tuyaux, nous allons jusqu'au bout, c'est-à-dire 80 m avec des répartiteurs pour 6 autres tuyaux qui vont arroser à plusieurs endroits à la fois avec des programmateurs.
Nous avons des plusieurs sortes d'arroseurs suivant l'endroit où il est enterré car ils se rabaissent après utilisation.
On a surtout du Gardéna qui n'est plus aussi bien qu'avant (ça fait 20 ans que nous utilisons l'arrosage automatique) mais on fait avec car sinon il faut prendre du matériel de professionnels et ce n'est plus le même prix et il faut pouvoir le trouver et l'acheter quand on est un non-professionnel.
Tant que l'on plante les fleurs les petites en avant et les grandes en arrière tout se passe bien mais si on veut arroser avec de grandes plantes devant : ou ça se couche ou ça n'arrose que devant cette plante ou plutôt un arbuste dans mon cas car les massifs, il faut les arroser devant et derrière pour avoir un bon arrosage. Là on prend des arroseurs qui crachent et les arbustes ne craignent pas de se coucher.... et l'eau va plus loin.
Nous avons installé l'an dernier des tuyaux micro-poreux dans les massifs qui sont en longueur et pas larges : ça a l'air d'aller et pourtant ils font 60 m de long mais ça demande plus de temps d'arrosage car il faut que ça fasse toute la longueur.
Les asperseurs sont biens et tous ces arrosages n'utilisent pas autant d'eau que les oscilateurs et les tuyaux d'arrosage où l'eau arrive trop vite et coule alors que les asperseurs diffusent l'eau en fines gouttelettes.
C'est l'arrosage le plus économique quand on doit payer la note d'eau de ville....
Chez nous, les puits ne reçoivent pas assez d'eau pour tout arroser : 5 000 m² !!!!!!
Par grosse chaleur, nous n'arrosons qu'un jour sur deux avec toujours les programmateurs et les arrêtons si ce n'est pas nécessaire.
Nous récupérons toutes les eaux des toits et la mettons dans des citernes que l'on a récupérées et elles servent à alimenter les bassins.

Nous avons surtout vu la différence d'eau qu'il fallait en région parisienne où l'on n'avait que l'eau de ville qui coûtait très chère : depuis que l'on avait fait cette installation, on faisait des économies et ça évitait de passer toutes ses soirées à arroser avec le programmateur et de pouvoir prendre des vacances sachant que l'arrosage se faisait malgré notre absence !!!!!





Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.com/crescentini2
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Jeu 9 Déc 2010 - 22:40

Comment faites vous pour calculer la consommation d'eau d'arrosage ? Vous avez un compteur séparé ?
Car moi je suis bien incapable de calculer la consommation domestique sur toute l'année et la consommation du jardin sur deux mois avec un seul relevé par an. Je sais seulement que certaines années, j'arrose plus, et ça se voit sur la facture; c'est tout s\'cuse !
Il faudrait descendre dans le regard pour faire des relevés mensuels ?

Pour les arrosages à l'arrosoir, j'utilise depuis 20 ans l'eau de pluie qui est récupérée par une descente de gouttière dans ... notre ancienne baignoire ! C'est kitch et ça fait campagne Laughing
En hiver, ça donne ça

Pour les arrosages de petites surfaces, j'ai des arroseurs à poser au sol avec des buses de différentes formes, dont le jet est assez bas.
ARROSEUR MULTI-SURFACES
avec tout un jeu de raccords rapides en Y , avec des robinets pour régler le débit, des bouts de tuyau etc. pour pouvoir en brancher deux en même temps. (et il y a deux robinets dans le jardin)
C'est pas mal, mais il faut les déplacer souvent.
Pour les surfaces plus grandes, des arroseurs oscillants. Eux aussi écroulent les plantes.
J'ai acheté aussi, pour essayer, un arroseur à piquer dans le sol, dont ont peut régler l'angle. Le jet est plus horizontal que sur les arroseurs oscillants, mais assez violent quand même.
Quand je n'utilise pas ces deux derniers types d'arroseur à plein débit (je règle au robinet) l'écroulade des plantes est limitée, le jet est plus doux. Mais du coup la surface couverte est moindre.

Il n'y a sûrement pas de système idéal, et souvent une bonne pluie d'orage écroule autant les plantes sans que nous y soyons pour rien. Mais il est sûr que plus le jet est horizontal, moins il y a de dégâts.
Et je souligne à nouveau la remarque de Guigui: il vaut mieux arroser "à donf" et moins souvent.
Un gros arrosage en vaut....dix pleure

lo s\'cuse !

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
mimosa

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 26/07/2010
Localisation : 06 - Alpes-maritimes

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Ven 10 Déc 2010 - 0:08

Lo a écrit
Citation :
Et je souligne à nouveau la remarque de Guigui: il vaut mieux arroser "à donf" et moins souvent.
Un gros arrosage en vaut....dix

Tout à fait d'accord avec Lo et Guigui.
Nous avons abandonné les tuyaux microporeux depuis fort longtemps et je n'arrose
qu'avec le tuyau .... bien ... en profondeur avec de l'eau tempérée (eau de ville + eau de pluie stockées dans un profond bassin
en béton)
et l'arrosoir pour quelques plantes par-ci par-là ou en pot. (pas d'eau sur le feuillage, moins de risque d'oïdium).
L'été je n'arrose que 2 fois par semaine, voire 3 en cas de forte sécheresse. Jardin de 1000m2.
Les plantes plantées proche l'une de l'autre se font de l'ombre mutuellement, leurs racines sont parties en profondeur chercher la fraîcheur
et résistent ainsi fort bien à la chaleur. A l'ombre j'ai des arums, hostas, fougères, ligulaires...
mais jamais de vacances en juillet-août.
Suis encore sceptique sur l'apport de mulch dans le but de conserver l'humidité du sol;
cela favorise selon moi l'apparition d'une multitude de radicelles superficielles au détriment de racines plus profondes;
la plante devient alors plus sensible à la sécheresse, surtout dans notre région où les pluies sont moins abondantes (sauf cet automne!).
et il faut arroser encore plus pour imprégner et traverser l'épaisseur du mulch.
Le fait d'avoir une terre argileuse est peut-être un atout.

arrosoir Mimosa

Revenir en haut Aller en bas
Simone

avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 70
Localisation : jardin en franche-comté

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Ven 10 Déc 2010 - 7:32

citation de Lo:comment faites vous pour calculer la consommation d'eau d'arrosage ? Vous avez un compteur séparé ?

C'est un calcul approximatif, comparaison de la facture d'eau avant et après l'utilisation du puits,
je suis également d'accord avec Guigui: un gros arrosage en vaut....dix
Revenir en haut Aller en bas
cassandra

avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 68
Localisation : FRANCE Bourgogne Sud - 71

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Ven 10 Déc 2010 - 8:18

Nous non plus on ne peut plus voir maintenant que la facture d'eau annuelle et elle descend d'année en année alors que l'on installe au fur et à mesure des nouveaux massifs un système d'arrosage automatique......
Je pense qu'il n'y a que les arroseurs qui imitent la pluie fine qui ne couchent pas les plantes et arrosent correctement car l'eau pénètre doucement.
Nos arroseurs ne fonctionnent qu'une demi-heure et les hydrangéa qui ont 10 cm d'écorces de pin sont arrosés une fois de temps en temps au pied et pourtant il y en a beaucoup en plein soleil.
Nos arroseurs n'ont jamais été détartrés (certains ont 10 ans d'âge) et pourtant on a une eau très calcaire quand on utilise l'eau de ville quand les puits ne suffisent plus.
C'est vrai que l'on est content quand le ciel veut bien arroser par ces périodes de sécheresse ce qui n'est pas le cas en ce moment car l'eau est présente partout dans notre région et la Saône monte de jour en jour et s'est répandue dans tous les champs alentours.....
Mais nous, on est loin et à 350 m, donc pas de problèmes comme ça : heureusement Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.com/crescentini2
ancolie colombine



Messages : 172
Date d'inscription : 20/07/2010
Localisation : Gironde 33

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Sam 11 Déc 2010 - 17:29

Comme Rebelle je n'ai rien trouvé de mieux que les asperseurs fixés à des tuteurs (souvent des fers à béton) dont je choisis la hauteur, et qui sont modifiables, et déplaçables à volonté quand la configuration des massifs changent; mais c'est vrai que j'ai remarqué une recrudescence des racines des arbres en surface qui envahissent les massifs; surtout les conifères!
J'ai quelques goutte à goutte sur des plantes choisies et après Arroser arrosoir et tuyau...
Pour les tuyaux, le jardinier en chef m'a installé des "stations de raccordage" : je me ballade avec un petit tuyau d'1 mètre ou 2 max. que je peux raccorder un peu partout dans le jardin; j'ai environ 10 stations de raccordage, c'est vraiment plus pratique que de devoir tirer le gros et grand tuyau si lourd, surtout quand il est plein d'eau!
Par contre j'ai renoncé à creuser un puit; après calcul il s'avère qu'il faudrait 10 ans d'arrosage intensif pour qu'il devienne rentable par rapport à notre facture d'eau l'été; mais je précise que je jardine sur un mouchoir de poche (500 ares) et que j'ai installé des plantes de sècheresse dans les coins les plus arides pour otpimiser l'arrosage.
Revenir en haut Aller en bas
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Sam 11 Déc 2010 - 18:58

mimosa a écrit:
Suis encore sceptique sur l'apport de mulch dans le but de conserver l'humidité du sol;
cela favorise selon moi l'apparition d'une multitude de radicelles superficielles au détriment de racines plus profondes;
la plante devient alors plus sensible à la sécheresse, surtout dans notre région où les pluies sont moins abondantes (sauf cet automne!).
et il faut arroser encore plus pour imprégner et traverser l'épaisseur du mulch.
Le fait d'avoir une terre argileuse est peut-être un atout.
De deux maux, il faut choisir le moindre, Mimosa s\'cuse !
Même s'il faut beaucoup d'arrosage pour traverser une belle couche de mulch, les autres bénéfices sont tels que je ne reviendrais pas en arrière sur cette pratique, et surtout en terre argileuse.

Empêcher l'évaporation au sol n'est qu'un bénéfice secondaire: ici ça tient jusque début voire mi-juillet sous le mulch selon les années.
L'argile, tant qu'elle est mouillée, retient bien l'humidité, mais quand elle sèche Gratte C'est de la brique qui cuit au soleil, d'autant plus qu'elle aura été battue auparavant par les pluies, et là il faut plusieurs jours consécutifs de pluie fine pour arriver à l'humidifier à nouveau en profondeur sans que l'eau roule tout simplement sur la croûte superficielle sans pénétrer. D'où le fameux "un binage vaut deux arrosages"
Pire: l'argile se rétracte en séchant (phénomène bien connu des adeptes du masque de beauté à l'argile). Il en résulte de profondes crevasses dont humidité s'échappe et là ce sont les racines plus profondes qui se retrouvent au sec.
Donc l'intérêt essentiel pour moi du mulch est d'abord d'améliorer la structure du sol par un apport d'humus régulier et par toute une microfaune qui vient avec. La plus grande pénétration de l'eau n'en est qu'une conséquence.

Si les radicelles préfèrent aller se régaler dans la couche d'humus formée par le mulch, j'en déduirai seulement que la couche d'humus n'est pas encore assez épaisse pour qu'elles restent sagement à l'abri plus profondément. Mais je n'ai jamais remarqué ce phénomène chez moi, peut-être parce que je "refais le niveau" de mulch tout au long de l'année ?

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
cassandra

avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 68
Localisation : FRANCE Bourgogne Sud - 71

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Dim 12 Déc 2010 - 9:34

Moi non plus je n'ai pas remarqué ce phénomène de racines aériennes sur les arbres dans les massifs parce que je mets aussi toutes les feuilles, tous les copeaux des arbres que l'on a coupé, la sciure du bois coupé pour le feu et de leurs branches !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.com/crescentini2
mimosa

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 26/07/2010
Localisation : 06 - Alpes-maritimes

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Lun 13 Déc 2010 - 22:36

Lo je comprends bien
Exact
Citation :
l'argile se rétracte en séchant
mais que dans des zones non plantées ou zones sans ombre par exemple au potager,
sous les massifs ou arbustes je n'ai pas noté ce phénomène. La densité des plantations aidant.

Exact aussi que
Citation :
apport d'humus régulier et par toute une microfaune qui vient avec.

mais sous l'ombre d'un massif et en laissant sur place les seules feuilles de celui-ci, la vie microbienne et faune existent.
Sur nos terrasses ou planches qui façonnent nos collines et nos jardins, les plantations d'arbres fruitiers par ex doivent se faire en bordure
pour éviter l'asphyxie des racines dans une eau qui pourrait stagner à cause de notre sol argileux appelé
" poudingue " (mélange d’argile et de galets roulés).
Nous en avons perdu pour les avoir plantés au milieu de la planche.
Un grand sujet déjà en place ne va pas souffrir si des radicelles se multiplient sous une épaisseur de mulch,
mais pour de jeunes plants, les racines n'iront pas aussi en profondeur si l'humidité reste constante en surface
et souffriront d'autant plus en cas de sécheresse ou demanderont plus d'arrosage.

sunny Mimosa
Revenir en haut Aller en bas
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   Lun 13 Déc 2010 - 23:38

Hélas Mimosa, je travaille tous les étés des crevasses dans les massifs plantés depuis longtemps, même sous l'ombre des arbustes Gratte
Quant à la couche d'humus apportée naturellement par les plantes en place (sans apports supplémentaires), elle serait bien longue à transformer la glaise couleur caramel clair en bonne terre bien noire et grumeleuse. Je ne sais pas si je serai encore vivante pour voir cela: partout où je creuse pour la première fois, j'ai une couche de terre noire exactement de la profondeur des racines de l'herbe; en dessous on fait atelier poterie. (c'est un ancien herbage)
Il n'y a de sous les quelques rares arbres qui étaient déjà présents il y a 25 ans (quand nous sommes arrivés ici) que l'argile s'est transformée.
Et pour ces terres vite gorgées d'eau, il faut sélectionner les plantes. En fruitiers les pommiers normands supportent très bien Wink Tu as sans doute d'autres fruitiers par chez toi ?
Citation :
mais pour de jeunes plants, les racines n'iront pas aussi en profondeur si l'humidité reste constante en surface
Question de technique de plantation, et surtout cela va encore dans le sens d'arrosages très copieux et espacés, pour arroser en profondeur. Sinon il est vrai que ces paresseuses de racines vont au plus facile.

Bon, nous avons des expériences différentes. Mais les périodes de chaleur doivent être plus longues et plus intenses par chez toi, et ceci explique peut-être cela ?

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A boire sur tout ce qui pousse !!!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
A boire sur tout ce qui pousse !!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» A boire sur tout ce qui pousse !!!!
» Elle parle pas mais chut… elle comprend tout.
» Arum - Zantedeschia
» Comment le faire boire au biberon ?
» perruche qui pousse des crits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jardiweb@Floralbum :: Forums spécifiques :: Matériel et matériaux au jardin-
Sauter vers: