Jardiweb@Floralbum

Forum dédié au jardinage ornemental et aux plantes du monde.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Asplenium trichomanes

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bulbinello



Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Sam 15 Jan 2011 - 22:27

Lo, les spores sont mûres vers aout/septembre, par contre, je ne connais pas leur viabilité (tu as regardé ce qu'en dit Sue Olsen?). Certains spores ont une durée de vie très courte (d'où la necessité de les semer tout de suite à maturité), d'autres très longue. Ils sont contenues comme beaucoup de fougères par des sporanges. Les sporanges sont marron-grisatres, les spores sont assez clairs.
Donc en ce moment, les sporanges doivent être ouverts, tu peux récolter les spores s'il en reste, personnellement, je coupe les frondes et les dépose sur une feuille blanche ou je gratterais les sporanges, on distingue bien sur le feuille blanche les spores, qui sont vraiment microscopiques.

Sinon, la forme la plus courante d'Asplenium trichomanes, Asplenium trichomanes subsp quadrivalens affectionne les milieux calcaires, donc n'aimera pas du tout la terre dite de bruyère, l'autre forme, Asplenium trichomanes subsp trichomanes, est plutôt acidophile.

Asplenium trichomanes 'Ramo Cristatum' est une très jolie selection, 'Incisum' également.
Revenir en haut Aller en bas
lo
Admin
avatar

Messages : 3046
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Sam 15 Jan 2011 - 22:51

Les sporanges m'ont paru tout rond (fermés ?) Bulbi.
Je vais faire le test demain, sinon ce sera pour l'automne prochain.

Merci Cueille bouquet

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
Bulbinello



Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 37
Localisation : Nord-Pas de Calais z8a

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Sam 15 Jan 2011 - 23:36

Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Admin
avatar

Messages : 4138
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 43
Localisation : Liège, Belgique

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Dim 16 Jan 2011 - 21:19

Bulbi, veux-tu dire que tu coupes les stipe en plusieurs tronçons ou est-ce seulement le morceau le plus proche du rhizome qui peut se bouturer? C'est très intéressant.

Dire que "bêtement", j'imaginais toutes les fougères acidophiles... Pourquoi en serait-il ainsi, après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Bulbinello



Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 37
Localisation : Nord-Pas de Calais z8a

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Dim 16 Jan 2011 - 23:37

Non non Laurent, tu coupes la fronde avec le stipe au plus près tu rhizome. Tu ne conserves que 5 cm de cette fronde, en partant de l'extrêmité charnue du stipe. Le segment obtenu doit faire environ 5cm.

Quant aux préférences des fougères, oulala! Il y en a pour tous les milieux! Il y a des fougères strictement acidophiles et calcifuges comme la plupart de Blechnum, les Doodia, des fougères strictement calcicoles comme Asplenium ruta-muraria, d'autres qui s'adaptent, d'autres encore sont saxicoles et souvent xérophytes, d'autres sont strictement "aquatiques" et poussent dans l'eau, beaucoup sont aussi epiphytes et poussent accrochées aux arbres, d'autres dans l'écorce des arbres etc.
Il y a toutes les formes aussi, couvre-sol, géantes, même grimpantes.

Dans un jardin plutôt calcaire, on peut adapter une quantité impressionnante de fougères, on choisira d'abord celles qui tolèrent très bien le calcaire comme Dryopteris filix-mas et ses très nombreuses sélections, Dryopteris affinis et ses selections, Dryopteris dilatata et ses selections, Dryopteris erythrosora, Athyrium filix-femina et ses selections, Polypodium vulgare, Dryopteris cycadina, Dryopteris crassirhizoma, Polystichum setiferum, Polystichum x dycei, Polystichum brauni, Adiantum aleuticum, Adiantum venustum etc.
Certaines affectionnent particulièrement le calcaire comme Polystichum aculeatum, Asplenium scolopendrium etc.

Les fougères acidophiles peuvent tout de même se cultiver en terrain calcaire. A la base, le mien l'est. Mais le sous bois est tellement enrichi en humus que les fougères, qui n'ont pas un enracinnement phénoménal, n'atteignent pas le couche calcaire. Et avec l'apport regulier de feuilles mortes, de compost, d'écorces etc. ca ne pose aucun soucis.

Pour beaucoup après, se pose la question de la résistance au vent, qui déssèche beaucoup de fougères, de leur besoin en humidité (on ne fera jamais poussé une Matteuccia struthiopteris ou une Osmunda regalis dans un sol sec, à l'inverse, on ne plantera pas un Cheilanthes argentea dans un sol humide...), de leur besoin en lumière voir en soleil.

Bref, il y en a pour tous les goûts, de plein de couleurs différentes (les nouvelles frondes de Dryopteris koidzumiana sont magnifiques, et la couleur rouge du rachis des jeunes frondes de Cystopteris bulbifera une merveille, les frondes blanches et roses d'Athyrium otophorum 'Okanum' hmmmm), et pour toutes les situations.
Sans compter qu'on peut aisément les cultiver en pot aussi pour la terrasse...
Je pourrais en parler des heures...^^
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Admin
avatar

Messages : 4138
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 43
Localisation : Liège, Belgique

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Lun 17 Jan 2011 - 10:50

Bulbinello a écrit:

Je pourrais en parler des heures...^^

Je lis ça, mais c'est très intéressant et tes exemples constituent une mine d'infos!

Je pensais remplacer quelques arbustes communs, devant une haie de hêtres de 2 mètres, qui cache le soleil, par qq arbustes de terre de bruyère, et en "sous-bois", un mélange de fougères et d'hostas, et sans doute aussi de quelques autres merveilles de sous-bois, comme une hépatique, mon Deinanthe (s'il survit à l'hiver, dans son pot), qq bulbeuses. Je vois que j'ai l'embarras du choix.

Mais je reste attaché à mes premiers coups de coeur, comme la "plume d'autruche" et Athyrium niponicum 'Metallica', par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Bulbinello



Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 37
Localisation : Nord-Pas de Calais z8a

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Lun 17 Jan 2011 - 14:46

Matteuccia struthiopteris est très bien si on prends soin de la planter à un endroit pas trop exposé aux vents et en sol frais, où elle drageonne allégremment. (de toute facon si tu plantes un Deinanthe à cet endroit, il faut impérativement un endroit protégé du vent et du soleil. Il grille au moindre coup de vent)
Il existe une selection, 'The King', plus grande que l'espèce type, mais qui est plus exigeante quant à l'environnement protégé de l'emplacement choisi.

Athyrium niponicum, pas de soucis, elles sont un peu longues à s'installer mais après impec si elles n'ont pas trop de concurrence.

C'est interessant de jouer sur le port des fougères, A.niponicum a un port assez evasé, plus large que haut, alors que Matteuccia pousse tout en hauteur. J'aime bien l'effet que ca donne de voir une grande fougère emergeant d'un tapis de petites.
Dryopteris x celsa, Dryopteris tokyoensis, Dryopteris goldiana ou Dryopteris x australis sont très bien à cet effet et elles ne sont pas difficiles à trouver.
Après il est facile aussi de jouer sur le type de feuillage, il y en a tellement de différents avec les sélections uni,bi,tri,quadripennées, bifurquées, crispées, prostrée etc.
Dryopteris filix-mas 'Linearis Polydactylon' est très jolie, et encore plus lorsqu'elle est placé à côté d'une plante à feuillage opulent, sinon on ne la voit pas beaucoup, idem pour Athyrium filix-femina 'Frizelliae' qu'il faut mettre en valeur avec une pierre ou d'autres plantes.
Revenir en haut Aller en bas
Simone

avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 71
Localisation : jardin en franche-comté

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Lun 17 Jan 2011 - 20:13

Et en fougères persistantes, que conseilles-tu, Bulbi ?
Revenir en haut Aller en bas
Bulbinello



Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 37
Localisation : Nord-Pas de Calais z8a

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Lun 17 Jan 2011 - 21:41

Il y en a toute une tripotée Simone! Selon ce que tu souhaites au niveau taille, et ce que tu peux lui donner (sec, frais etc. )
Je ne citerais que celles qui résiste parfaitement, il y en a qui sont persistante mais dont le feuillage est toujours abimé, ici non.

Chez les Adiantum :

Adiantum venustum, qui est incontestablement l'une de mes favorites, un aspect délicat et fragile (comme les petite Adiantum raddianum d'intérieur qui elles, sont fragiles...) alors qu'elle est super robuste et qu'elle s'étale bien. Assez petite taille.

Chez les Blechnum :

Blechnum penna-marina, une fougère des plus naines puisqu'elle est tapissante, 5-10cm de haut, couvrante, qui tolère le soleil, dont les nouvelles frondes sont un peu rouges, voir beaucoup.

Blechnum chilense, l'une des plus jolie fougère pour moi, les nouvelles frondes sont colorées, elle a un look assez exotique et elle l'est un peu...Il faut la cultiver dans un endroit abrité et la protéger l'hiver avec un bon paillis de feuilles mortes. Mais elle en vaut le coup. Par contre, elle ne supportera pas ou pas du tout bien des température en dessous de -12/-15° sans protection.

Chez les Dryopteris :

Dryopteris lepidopoda (pas facilement trouvable encore en France) qui est une très belle fougère dont les jeunes frondes sont également colorées et plus large que celles de Dryopteris erythrosora. Elle s'adapte en plus à pas mal de situation.

Dryopteris championii, très joli feuillage brillant, impec. On ne la trouve pas encore facilement non plus.

Dryopteris crassirhizoma et Dryopteris cycadina, qui sont deux fougères super structurantes par leur port évasé rappelant, surtout pour la deuxième, les Cycas. Elles s'adaptent à plein de situation. Elles ont vraiment de l'allure.

Dryopteris affinis 'Crispa Gracilis', une fougère naine, 20cm environ, parfaite en pot, en rocaille, en auge ou en tout premier plan. Vraiment curieuse et très résistante, autant à l'humidité qu'à la sécheresse.

Dryopteris bushiana, je n'ai pas encore énormément de recul avec elle, plantée en automne 2009 à partir d'un godet, donc pas encore adulte, elle est parfaitement résistante ici, mais il paraitrait qu'il s'agit d'un synonyme de D.crassirhizoma.

Dryopteris pycnopteroides, encore difficilement trouvable en France, et pourtant c'est l'un des plus beaux Dryopteris, elle a vraiment de l'allure.

Dryopteris x australis, qui est une très grande fougère est parfaitement persistante ici. Seulement, comme elle est grande, ses frondes s'avachissent souvent en hiver. Surtout s'il a neigé...

Chez les Polystichum :


Polystichum x dycei, un hybride stérile mais bulbifère de grande taille, idem que la précédente, parfaitement persistant mais sa taille fait que s'il neige, les frondes sont aplaties au sol.

Polystichum lepidocaulon, l'un de mes chouchous, un Polystichum de petite taille, qui a la particularité, lorsque ses frondes touchent le sol, de se "bouturer". Le feuillage est vert foncé, brillant. Seul hic : il n'est pas super rustique...Ici, il n'a pas encore bronché malgrè les -10° qu'on a déjà eu, sans protection, mais il faut songer à le planter dans un endroit abrité, pas trop humide en hiver et bien drainé, avec un paillis de feuilles mortes. On le trouve en France chez Olivier Ezavin notamment.

Polystichum braunii, un très beau Polystichum dont les nouvelles frondes sont d'un vert pomme, je l'aime beaucoup et il me le rends bien. Ses nouvelles frondes sont cottoneuses, toute blanches, velues. On le trouve facilement.

Polystichum polyblepharum, aux feuillages foncé et luisant, un peu coriace, aucun soucis. Il n'aime pas le soleil de l'après midi qui peut bruler les nouvelles frondes. Dimension modeste. On le trouve facilement, et sa selection 'Jade' aussi.

Polystichum xiphophyllum, presque introuvable en France, est une merveille! Il a une tenue impécable.

Polystichum championii et makinoi, idem.

Polystichum neolobatum et retropalaceum, idem.

Polystichum andersonii, avec son port évasé, on le trouve facilement.

Polystichum tsus-simense, une fougère de dimension très modeste qui a un look à part chez les Polystichum, on dirait presque qu'il est en plastique. C'est une très jolie fougère qu'on trouve facilement.

Polystichum munitum, qui a de très jolies frondes quand elles se déploient, blanches et cottoneuses, il a une allure bien particulière. On le trouve facilement.

Polystichum proliferum, belle fougère, bulbifère, qu'on trouve facilement.

Polystichum setiferum et la plupart de ses cultivars : 'Congestum', 'Herrenhausen', 'Pulcherrimum Bevis', 'Madame Patti', 'Plumosum Multilobum', 'Plumosum Densum', 'Proliferum', 'Proliferum Wollastonii' etc. Certains de ses cultivars sont moches en hiver ici comme 'Dalhem', 'Cristato-Pinnulum', 'Folioso Superbum', 'Nantes'...
Ce sont des fougères extra parce qu'elles supportent plutôt bien la secheresse et n'aiment pas l'humidité excessive et beaucoup sont très bulbifères.

Polystichum mohrioides, un Polystichum assez petit, facile à caser, tout simple.

Polystichum chilense, c'est sa première année ici et il semble ne pas souffrir du tout des intempéries, par contre il n'est pas encore adulte.


Chez les Polypodium :


Polypodium vulgare, le polypode commun tout simple, et ses selections 'Bifidomultifidum' etc.

Polypodium australe et ses selections comme 'Pulcherrimum Addison' (mon préféré), 'Omnilacerum Oxford', 'Oakleyi'. Ils ont la particularité de faire leur nouvelles frondes en été et de perdre les anciennes vers le printemps puisque ce sont des fougères de l'hémisphère sud (saison inversée), donc elles sont hyper persistantes en hiver. 'Richard Kayse' en est la plus belle selection selon moi mais on le trouve très difficilement.

Polypodium glycirhiza et ses selections comme le joli 'Longicaudatum'.

Polypodium x mantoniae 'Cornubiense', très découpé, vraiment bien.


Chez les Arachniodes :


Arachniodes standishii, une magnifique fougère avec un aspect sympa, qui est persistante s'il ne fait pas un froid glacial.

Arachniodes davalliaeformis, idem.


Et trois petites curiosités tout à fait adaptables :

Pyrrosia sheareri et Pyrrosia lingua (dont il existe des selections japonaises qui se vendent à plusieurs centaines de dollars le godet), qui sont vraiment interessante, epiphytes dans la nature, elles poussent bien en pot ou en terre légère mais humifère. Par contre elles sont d'une lenteur stupéfiante...Ma P.sheareri m'a fait deux frondes cette années...j'étais content...

Cheilanthes argentea, qui déteste l'humidité l'hiver et adore les terrains légers, caillouteux voir sableux, même au soleil, et qui a le revers des frondes entièrement blanc, avec la particularité de se recroqueviller quand il fait trop sec pour elle, ou trop humide, et de reprendre sa forme normal ensuite quand tout redevient normal. Il y en a plein d'autres tout aussi joli comme C.lanosa.

Selaginella involvens, bon, les Selaginelles ne sont pas des fougères, mais elles en sont très proches et il y en a beaucoup qui sont adaptables. Celle-ci reste ma préférée parce que très facile de culture dans une bonne terre humifère et fraiche. Complètement persistante...

Bon il y en a plein d'autres, mais je n'aurais jamais fini...^^
Revenir en haut Aller en bas
lo
Admin
avatar

Messages : 3046
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Lun 17 Jan 2011 - 21:58

Citation :
Je pourrais en parler des heures...^^
Pas de problème, Bulbi, on t'écoute Applaudir

Merci pour les photos de sporange Wink

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
Simone

avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 71
Localisation : jardin en franche-comté

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Lun 17 Jan 2011 - 22:11

Merci , intarissable Bulbi Chouette , je vais potasser tout cela, j'ai de la place, une terre fraîche et, les arbres grandissant, de l'ombre
J'aime les grandes fougères persistantes qui ont une belle présence, même en hiver et qui ne s'avachissent pas, j'en ai déjà quelques unes, comme polystichum aculeatum
pol. proliferum herrenhause,plumosum bevis, phyllitis scol. crispa, undulata se ressème
Le PH moyen de ma terre est de 7.2, osmunda, par exemple, ne va pas bien chez moi
Revenir en haut Aller en bas
Gerald



Messages : 103
Date d'inscription : 20/07/2010

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Lun 17 Jan 2011 - 22:13

Oui Bulbi parles (surtout les Polystichum).
Revenir en haut Aller en bas
rebelle

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 60
Localisation : Gironde - Aquitaine

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Lun 17 Jan 2011 - 22:28

Woawwwwww ! Bulbi, tu m'impressionnes ! Je te savais grand amateur de plantes de sous-bois et je découvre un Maïtre en fougères !

Je les aime énormément, comme vous tous et je suis ce post avec avec grand, grand plaisir. cheers

Dans les noms des fougères persistantes que tu as cités, tu as eu raison de dire que certaines étaient plus ou moins abimées par le froid. (là, c'est la consommatrice que je suis, qui chipotte). Par exemple, Dryopteris cycadina, magnifique fougère à feuilles de Cycas, n'est pas au meilleur de sa forme en hiver.

Mais je voulais surtout te demander ton avis sur Woodwardia radicans, dont tu as parlé plus haut et qui me fait rêver depuis longtemps. L'as-tu dans ton jardin ? Est-elle suffisamment rustique ? Sinon, Woodwardia unigemmala (que je n'ai jamais vu en vrai), qui est donnée pour être moins frileuse, est-elle aussi belle ?

Et puis au fait, si tu avais quelques photos de tes protégées à nous montrer, on ferait davantage connaissance, hum ??
Revenir en haut Aller en bas
Bulbinello



Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 37
Localisation : Nord-Pas de Calais z8a

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Lun 17 Jan 2011 - 23:43

Hmmm, pas gagné pour les photos Rebelle, je n'en ai quasiment pas pris cette année, et j'avais perdu mes photos l'an dernier en formatant mon pc (sans vérifier que les photos avaient bien été transférées sur le disque dur externe...Quand on n'a pas de tête, ben...on n'a pas de tête...). Faudra patienter. En attendant, tu peux en trouver avec google ou des sites genre Flickr.com

J'ai toujours aimé les fougères, mais j'ai commencé à vraiment m'y interessé il y a 4 ans. Depuis, j'en suis dingue, et comme elles se marient très bien aux Epimediums...huhu...

Woodwardia radicans (http://www.flickr.com/photos/30879509@N04/3979688279/ ou http://www.flickr.com/photos/53448054@N00/764140606/), je la cultive en pot par contre, je l'ai eu chez Anne-Marie Gaillard. Je ne la tenterais pas en pleine terre pour le moment malheureusement, elle ne tiendrais pas ou ne se développerait pas bien. Je vais attendre que les plantules, puisqu'elle produit des petites plantules sur les frondes, soit assez costaudes pour essayer.
Voici ce qu'en dit Sue Olsen :

60-180cm, zone 9 et 10.
Woodwardia radicans grows in moist partial shade near streams and at the edges of woodlands in southern europe. In the United States it has escaped in Florida and California.
This species with its imposing architectural fronds is frequently seen in conservatories where it enjoys the humidity and puts on a dramatic show often in large numbers. It can be grown from spores that are best sown as soon as ripe. The plantlets on the fronds'extremities root readily in most soil.


Je la cultive donc pour le moment comme une semi-rustiques, à savoir dehors, je la rentre dans un local quand il gèle (elle supportera bien de petits gels, dans le local, il arrive qu'il fasse -1°).
Je crois que chez toi, tu peux la tenter en pleine terre moyennant une bonne protection. Je dirais que sa rusticité doit être équivalente ou légèrement moindre à celle de Dicksonia antartica (qui tient quand même ici).


Quant à Woodwardia unigemmata (http://www.flickr.com/photos/karlgercens/4876704123/ et http://www.flickr.com/photos/28188015@N05/2991941297/ et http://www.flickr.com/photos/ghislainedarmor/906004617/), je n'ai pas le recul necessaire pour en parler, plantée cet automne, mais elle doit survivre sans trop de difficulté chez toi, elle tient à -8° sans protection et est affichée zone 8 à 10. C'est sans doute la plus belle de toutes, ses frondes sont d'une beauté! Elles ont en plus un port retombant magnifique, ce qui fait qu'elle gagne a être planté en hauteur. Elle produit également des plantules. (http://www.flickr.com/photos/phytophoto/3240385960/ ici sur W.orientalis)
Sue Olsen affirme que c'est le joyau de la famille.

Une qui a passé l'hiver sans grosse difficulté, protégée par un épais paillis, c'est Woodwardia fimbriata (z8) (http://www.flickr.com/photos/30879509@N04/4090328023/) qui peut atteindre 240cm dans des conditions optimales. Ici, elle ne sera pas spectaculaire malheureusement et elle est trop exposée au vent là où je l'ai planté, je vais l'enlever.
Et je cherche Woodwardia virginica pour 2011.
Ce que je peux en dire est qu'elles n'aiment pas le vent, qui dessèche leur frondes pourtant assez coriaces, et surtout, elles détestent la secheresse.
Il leur faut un environnement humide, voir même détrempé. Elles ne sont pas faciles.

Je ne saurais trop te conseiller d'essayer Blechnum chilense ( http://www.flickr.com/photos/chilebosque/5350927366/ et http://www.flickr.com/photos/28188015@N05/2933810043/ et http://www.flickr.com/photos/huenchecal/2287119652/ ), le climat bordelais devrait très bien lui réussir et c'est vraiment un bijou.

Et si je peux me permettre, je te conseille aussi Adiantum hispidulum (O.Ezavin) ( http://www.flickr.com/photos/ericinsf/2063240676/ et http://www.flickr.com/photos/tony_rodd/2926773550/ ) qui est splendide, Dryopteris sieboldii( http://www.flickr.com/photos/30879509@N04/3576264149/ ) et si tu aimes les grandes fougères, Matteuccia pensylvanica ( http://greengrasslandscape.com/photogallery/Matteuccia%20pensylvanica.jpg ).
Une dernière, si tu arrives à la dénicher un jour...Polystichum vestitum ( http://www.flickr.com/photos/rtbg/4605775491/ et http://www.flickr.com/photos/nturland/4729061034/ ). Un néozélandais de toute beauté.

Pour l'instant D.cycadina n'a pas bronché ici (synonyme D.atrata), les deux exemplaires sont assez protégés.
La seule pour laquelle je sois inquiet est un Dryopteris sp. pas encore déterminé qui a des frondes vert très très pâle presque blanche avec un rachis rose pâle, une petite merveille caduque dont je teste la rusticité. Elle pousse à côté d'un Deinanthe et d'une mer d'Epimedium dolichostemon dans un endroit abrité.


Simone, 7,2 oui c'est limite limite pour Osmunda regalis, mais par contre, je pense que tu peux facilement essayer Osmunda cinnamomea, un peu moins grande mais tout aussi jolie. Il existe d'ailleurs une selections aux stipe pourpre que je n'ai jamais vu même en photo. Elle n'est pas calcifuge même s'il ne faut pas trop abuser et 7,2 doit lui convenir. Mais il lui faut de la fraicheur.
J'aurais pu te citer deux grandes fougères aussi : Dryopteris x complexa 'Robusta' (un hybride entre D.affinis et D.filix-mas) qui peut atteindre 2m de haut, mais plus généralement 120-130cm ainsi que Dryopteris x celsa ( http://3.bp.blogspot.com/_n8taDnf63bU/S-o8uDpWq0I/AAAAAAAAIzo/V7Au-R379WU/s1600/Dryopteris+celsa.JPG ) (D.goldiana x D.ludoviciana) dans les même dimensions mais qui s'aplatira l'hiver par contre, elle a un port très dressé au tout début.

En persistant, j'ai oublié de cité les Cyrtomium comme C.falcatum. ( http://en.academic.ru/pictures/enwiki/67/Cyrtomium_falcatum_3.jpg )


Deux fougères que j'aimerais citer également :

- Gymnocarpium dryopteris ( http://www.flickr.com/photos/m-klueber/4596130331/ )et surtout sa selection 'Plumosum', tapissante, pas plus haut que 20-25cm.

- Phegopteris (ou Thelypteris) decursive-pinnata ( http://www.mobot.org/gardeninghelp/images/low/B133-0505041.jpg ) et Phegopteris connectilis ( http://hardyfernlibrary.com/ferns/edwards%5CPhegopteris-connectilis.jpg ) qui sont toutes les deux adorables et forment de petites colonies toutes mignones.

- Et enfin Conniogramme intermedia ( http://www.flickr.com/photos/plj/540066110/ ) et Conniogramme japonica, les fougères "bambous", qui ont une allure assez particulière.

Je vous donne l'adresse d'un blog, d'un passionné collectionnaire néerlandais, qui collectionne les fougères dans son jardin de Hollande mais également dans son terrain en Ardèche : http://varenbos.blogspot.com/

Et en plus du livre de Sue Olsen, il y a un très bon livre, toujours en anglais, sur les fougères, mousses et graminées : Native Ferns Moss & Grasses de William Cullina, recommandé par Buff Beauty, et qui ne m'a pas décu.


Gerald, les Polystichum, y en a plein qui sont vraiment bien, et pas que des setiferum! Pour plein de situations! J'ai mis des bulbilles en culture, je t'en filerais si elles reprennent bien au printemps, pour l'instant, ca a l'air d'aller.
Revenir en haut Aller en bas
rebelle

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 60
Localisation : Gironde - Aquitaine

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Mar 18 Jan 2011 - 18:55

Merci Bulbi pour ta réponse très détaillée. J'ai noté tous les noms que m'as suggérés et j'ai commencé quelques recherches sur le net.

A ce propos, il y a un groupe sur Flickr, intitilé "Just ferns", qui regroupe toutes les photos de fougères des différents photographes. Toutes les plantes ne sont pas nommées (la beauté des photos passe avant tout et on le comprend) mais en tappant le nom d'une fougère dans "recherche", toutes les photos (nommées) de la plante en question s'affichent.

Cela m'a permis par exemple de voir une série de photos de Woodwardia unigemmata et je confirme : C'est une beauté !

http://www.flickr.com/groups/justferns/pool/page55/

Mon coin au nord-est de la gironde n'est pas si clément qu'on pourrait le penser. Je ne dirais pas que c'est la Sibérie, mais les -10° ne sont pas rares. Je vais donc opter pour W. unigemmata, plus rustique que radicans.

Quant à Osmonda regalis, elle ne pousse pas dans une terre très acide, chez moi. Elle se contente d'un PH à 6,5 et devient très belle, au fil des années.
Revenir en haut Aller en bas
Gerald



Messages : 103
Date d'inscription : 20/07/2010

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Mar 18 Jan 2011 - 21:48

Comme un couillon j'ai pas pris les petits bulbes comme tu m'avait expliqué... J'aurais du !
C'est trop tard je suppose ?
Revenir en haut Aller en bas
Bulbinello



Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 37
Localisation : Nord-Pas de Calais z8a

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Mar 18 Jan 2011 - 22:34

Pas du tout, il n'y a pas vraiment de saison.
Moi je le fais au printemps ou à l'automne.

Pour la méthode : http://fernatic.free.fr/multiplication.html


-10° ne devrait pas trop poser de problème Rebelle, veille tout de même à protéger le pied en hiver, ca ne peut lui être que bénéfique. Les sujets bien installés sont plus costauds. Tu pourras aussi la multiplier grâce à ses plantules.
Revenir en haut Aller en bas
mimosa

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 26/07/2010
Localisation : 06 - Alpes-maritimes

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Mar 18 Jan 2011 - 23:04

Je vais lire et relire tous vos échanges. Super intéressant.
Fabuleux toutes tes connaissances Bulbinello !
J'adore les fougères. slove

L'année dernière j'en ai introduite 2 variétés tout en étant très sceptique vu ma région et surprise elles poussent très bien.
Je vais essayer de m'y retrouver dans vos échanges : ici plutôt neutre à tendance calcaire, à l'ombre sèche.

Jardinage Mimosa
Revenir en haut Aller en bas
pittosporum



Messages : 26
Date d'inscription : 26/07/2010
Localisation : sud vendée 50 km de la mer

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Jeu 20 Jan 2011 - 21:06

j'ai une woodwardia radicans que je rentre également à l'abri, mais je les ai vu à Nantes (44) au J des Plantes laissés en terre et protégés par un matelas de branches de sapinette. Il faudrait retourner au printemps voir si elles sont toujours là !!!
Elle fait des bulbilles le long des feuilles. Un essai que je fais actuellement : je mets un pot sous la bulbille que je fixe avec un petit fer tordu pour maintenir la fronde sur le pot, et j'attends ... tu crois que cela va marcher Bulbi ?

Devant tes connaissances puis je abuser et te demander tes conseils pour un choix de fougères adapté à la sécheresse ? Terre un peu calcaire, mais très drainante et sèche pendant 3 mois minimum.
Revenir en haut Aller en bas
Bulbinello



Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 37
Localisation : Nord-Pas de Calais z8a

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Ven 21 Jan 2011 - 21:47

Mais oui Mimosa, quand je dis qu'elles s'adaptent partout!

J'en conclus donc que ta terre est légère Pittosporum?
Revenir en haut Aller en bas
pittosporum



Messages : 26
Date d'inscription : 26/07/2010
Localisation : sud vendée 50 km de la mer

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Lun 24 Jan 2011 - 14:17

oui effectivement elle est légère Bulbi
Revenir en haut Aller en bas
Simone

avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 71
Localisation : jardin en franche-comté

MessageSujet: asplenium trichomanes   Lun 24 Jan 2011 - 17:26

Merci Bulbi pour toutes ces explications, mais dis-moi, dans toutes les persistantes que tu cites, lesquelles sont réellement rustiques, sans protection en hiver, en sachant que dans ma région, la Franche-Comté, le thermomètre peut descendre à - 15° scratch
Revenir en haut Aller en bas
Bulbinello



Messages : 159
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 37
Localisation : Nord-Pas de Calais z8a

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Lun 24 Jan 2011 - 19:41

Bien, il y en a quelques unes Pittosporum. Tu gagneras tout de même à prendre soin d'elles la première année de plantation, il y a tout de même une période d'adaptation du godet/pot à la pleine terre.

Je citerais :

- Dryopteris affinis et la plupart de ses cultivars comme D.affinis 'Crispa'
- Dryopteris dilatata et certains cultivars comme 'Cristata The King', 'Crispa Whiteside' ou encore le très joli 'Jimmy Dyce'.
- Drypteris filix-mas et certains cultivars comme 'Barnesii' d'aspect un peu moussu ou 'Linearis', très fin donc généralement moins demandeur d'eau, 'Cristata'. L'espèce type est très résistante et à tendance à se naturaliser.
- Dryopteris erythrosora a une bonne resistance à la secheresse estivale quand il est bien installé. Mais il ne sera jamais aussi beau qu'en terrain frais. 'Prolifica' est plus résistante, ses feuilles sont plus étroites.
- Dryopteris remota.
- Dryopteris crassirhizoma qui résiste bien, sûrement à cause de la texture coriace de son feuillage.


- Athyrium filix-femina est bien résistante

- Polystichum acrostichoides, pas de soucis
- Polystichum braunii, pas de soucis
- Polystichum munitum, mais quand il est bien installé, donc arrosage la première année.
- Polystichum aculeatum.
- Polystichum setiferum, l'espèce type et certains cultivars comme 'Congestum'

- Dennstaedtia punctilobula, qui peut devenir très envahissante en terrain frais, résiste parfaitement à la secheresse en été.

- Asplenium scolopendrium et ses cultivars, sans soucis.
- Asplenium trichomanes
- Asplenium ceterach

Toutes une série de Cheilanthes (mais là attention, le sol doit rester relativement sec en hiver et être impérativement bien drainé, dans ces conditions, elles vont même au soleil) :

- Cheilanthes lanosa, qui a la particularité, comme beaucoup de Cheilanthes, d'être reviviscentes.
- Cheilanthes distans
- Cheilanthes tomentosa
- Cheilanthes argentea

- Polypodium vulgare et ses selections comme 'Bifido multifido'
- Polypodium x mantoniae 'Cornubiense', qui est vraiment très joli.
- Polypodium glycyrhiza avec mon cultivar préféré 'Longicaudatum'
- Polypodium interjectum

- Woodsia obtusa, qui est très adaptable.


Un facteur très important à prendre en compte est le vent. Si certaines fougères résistent parfaitement en terrain sec, elles peuvent montrer une résistance bien moindre au vent, qui va déssecher les frondes et à termes, faire mourir la plante.
Quoi qu'il en soit, il sera toujours extrêmement bénéfique, même en terrain sec, d'apporter une couche de mulch, que ce soit du brf, des feuilles etc.
Un autre facteur est la proximité d'autres plantes, une fougère se portera mieux plantée avec d'autres fougères, l'évapotranspiration de l'une étant bénéfique à l'autre.


Simone, dans celles que j'ai cité, la plupart sont parfaitement rustiques, ici il est rare que le thermomètre descendre sous -12° :

- Adiantum venustum
- Blechnum penna-marina
- Tous les Dryopteris
- Polystichum x dycei
- Polystichum braunii
- Polystichum polyblepharum
- Polystichum makinoi
- Polystichum xiphophyllum
- Polystichum neolobatum
- Polystichum andersonii
- Polystichum tsus-simense
- Polystichum munitum
- Polystichum proliferum
- Polystichum setiferum
- Polystichum morhioides
- Polypodium vulgare
- Polypodium australe
- Polypodium glycyrhiza
- Polypodium x mantoniae
- Polypodium interjectum
- Arachniodes standishii
- Selaginella involvens et je rajouterais S.sanguinolenta, S.douglasii, S.kraussiana, S.helvetica.
Revenir en haut Aller en bas
pittosporum



Messages : 26
Date d'inscription : 26/07/2010
Localisation : sud vendée 50 km de la mer

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Mar 25 Jan 2011 - 20:11

oh lala je ne sais pas comment te remercier Bulbi. C'est formidable. je vais étudier ta liste mais confirme déjà que
Dryopteris erythrosora résiste mais n'est pas si beau que d'autres vues en terrain frais
qu' Athyrium filix-femina est parfaitement résistante en effet, elle reste toujours belle
que Drypteris filix-mas 'Linearis' se comporte très très bien
je ne connais pas les Cheilantes je vais étudier ça
et ... qu'Anne Marie Gaillard a sa pépi à une petite vingtaine de km de chez moi..... geek
encore un grand merci pour ta liste et tous tes conseils. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Djinn

avatar

Messages : 323
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 55
Localisation : pays arédien 87

MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    Jeu 27 Jan 2011 - 9:29

Un grand merci pour ce sujet passionnant. Je manque cruellement de temps en ce moment pour participer à la conversation mais j'engrange les idées des uns et des autres en vue de plantations futures. J'ai en effet un joli petit coin de fougères à aménager et je trouve ici de bien belles idées. Merci, merci cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Asplenium trichomanes    

Revenir en haut Aller en bas
 
Asplenium trichomanes
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Asplenium trichomanes
» Une sorte de fougère pour zones sèches à identifier! Asplenium trichomanes, ou Capilaire des murailles.
» Asplenium trichomanes - fausse capillaire, capillaire des murailles
» Trichomanes reniforme , fougère à feuilles rondes
» Asplenium nidus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jardiweb@Floralbum :: Portraits de plantes :: Vivaces-
Sauter vers: