Jardiweb@Floralbum

Forum dédié au jardinage ornemental et aux plantes du monde.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paillage or not paillage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karinen



Messages : 291
Date d'inscription : 18/07/2010
Localisation : Jura

MessageSujet: Paillage or not paillage...   Jeu 7 Juil 2011 - 15:16

La terre chez moi est argileuse, elle devient très dure lorsqu'elle est sèche. Tout à l'heure, après une petite heure de pluie plus ou moins drue, je me dis "voilà le moment de passer un p'tit coup de griffe !". Je me suis alors rendue compte que là où j'avais paillé (paillettes de lin, feuilles ou broyat de branches suivant les endroits) la pluie n'avait pas atteint la terre mais avait seulement mouillé le dessus du paillis. Je me demande donc s'il est si judicieux de pailler le pied des plantes car si le paillage limite l'évaporation, il semble aussi empêcher l'eau de mouiller la terre. Comment utilisez-vous le paillage ? Seulement aux endroits où vous voulez limiter les mauvaises herbes ? Je m'interroge, je m'interroge...
Revenir en haut Aller en bas
Karinen



Messages : 291
Date d'inscription : 18/07/2010
Localisation : Jura

MessageSujet: Re: Paillage or not paillage...   Jeu 7 Juil 2011 - 21:26

Après une après-midi complète de pluie, le dessous des paillettes de lin est toujours sec... et par conséquent la terre dessous aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Simone

avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 70
Localisation : jardin en franche-comté

MessageSujet: Paillage......   Jeu 7 Juil 2011 - 21:33

Très bizarre scratch
Je n'utilise pas de paillettes de lin mais du paillis de végétaux broyés, il est vrai que la pluie met un peu de temps à traverser cette couche mais l'humidité y reste ensuite beaucoup plus longtemps,
pour moi, aucun doute, paillis: OUI

_________________
Simone
Revenir en haut Aller en bas
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: Paillage or not paillage...   Jeu 7 Juil 2011 - 23:26

Oui et oui, Karinen !
Oui maiiiiiiiis ..........
Je n'ai jamais utilisé de paillis du commerce, paillette de lin ou cosses de je ne sais quoi. Il y a suffisamment de broyat maison.
J'utilise aussi des feuilles mortes, mais uniquement pour hiver. Du hêtre ou du chêne, dont les feuilles ne collent pas les unes aux autres.

Mais mon expérience perso m'a suggéré quelques règles:
-le paillis doit être grossier, pour rester aéré et ne pas se compacter et former une couche imperméable.
-en hiver il doit être bien épais pour protéger la terre et les racines du gel mais aussi du battage ? battement ? bref pour que la terre ne soit pas battue par les pluies, surtout les terres argileuses !
-en été au contraire il doit être plus mince et très aéré pour laisser les eaux de pluie et d'arrosage s’infiltrer. Juste assez épais pour que le soleil ne voie pas la terre nue (ou l'inverse scratch )

Enfin les terre argileuses, quand elle sont sèches, sont dures en effet, mais aussi imperméables. Il faut une bonne quantité d'eau du ciel avant que celle-ci parvienne à pénétrer le sol. Si ton paillis a déjà pu permettre que tes plantes arrivent au mois de juillet sans trop de soif, c'est déjà ça de gagné. Sans paillis cette année, cela aurait été très dur pour elles.

Citation :
là où j'avais paillé (paillettes de lin, feuilles ou broyat de branches suivant les endroits)
Tu fais le même constat partout à la fin de l'après-midi, Karinen, enfin demain matin à présent ? Voilà le moment idéal pour sélectionner le paillis le plus efficace de ces trois matériaux .

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande


Dernière édition par lo le Jeu 11 Aoû 2011 - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Guigui



Messages : 329
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 28
Localisation : Angers/Evry

MessageSujet: Re: Paillage or not paillage...   Jeu 7 Juil 2011 - 23:59

on dit battance lo dans ce cas là. et ça vient surtout de la fraction limoneuse du sol et pas tellement des argiles.
Pour les paillis, j'utilise paillette de lin et compost grossier, et j'ai toujours constaté du mieux dans tout les cas avec le paillis, car même si lors de petites pluie la terre sous le paillis n'est pas atteinte, la terre sans paillis l'est sur 1-2-3cm ce qui n'aide pas vraiment les plantes.
Revenir en haut Aller en bas
Karinen



Messages : 291
Date d'inscription : 18/07/2010
Localisation : Jura

MessageSujet: Re: Paillage or not paillage...   Ven 8 Juil 2011 - 13:02

Simone, j'étais jusque là convaincue des bienfaits du paillage, mais après cette longue période de sec mes observations d'hier me laissent dubitative.
Lo, hier soir la terre était sèche aussi sous les feuilles (feuilles de peuplier mises en couche épaisse à la fin de l'automne). Le broyat étant moins épais que les paillettes et les feuilles, il m'est difficile de comparer. Je sais que la terre tassée ne laisse pas bien passer l'eau, c'est pour cela que je suis allée passer la griffe un peu partout après une heure de pluie.
Guigui, je ne parle pas d'une petite pluie qui aurait mouillé 1 cm, il a bien plu hier (du bonheur !) et les endroits non paillés étaient déjà bien mouillés au bout d'une heure.
Je pense désormais appliquer la recette de Lo : paillis épais l'hiver, paillis léger l'été. Après tout, c'est ce que l'on fait avec nos vêtements, non ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: Paillage or not paillage...   Ven 8 Juil 2011 - 23:02

Guigui a écrit:
on dit battance lo dans ce cas là. et ça vient surtout de la fraction limoneuse du sol et pas tellement des argiles.
Merci Guigui idée-puis-non j'aime bien employer le mot juste .

Karinen, les bienfaits du paillage ne se limitent pas à empêcher l'évaporation. En se décomposant, il apporte aussi, année après année, de l'humus.
Dans mes massifs les plus anciens la terre est devenue une belle terre noire et grumeleuse sur plusieurs centimètres. Lombrics et microfaune apprécient aussi beaucoup de vivre sous le paillis, et même si lui seul est mouillé lors de petites pluies, cela permet au paillis de se décomposer, et rien que pour cela ....

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
Gisou

avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 56
Localisation : Alsace (près Mulhouse) - Z 7

MessageSujet: Re : paillage or not paillage...   Mer 10 Aoû 2011 - 10:12

J'ai moi aussi une terre lourde et argileuse, et le paillage est le seul moyen qui m'a permis d'en améliorer la structure, du moins en surface. Au début, j'ai cherché des remorques entières de compost au centre de compostage du coin, jusqu'à ce qu'un jour la remorque attrape un plat au retour... la galère...
je continue de couvrir le sol avec tout ce que le jardin peut produire de déchets sains : broyat de branches, tontes de gazon... Comme ça ne suffit pas, j'achète quelques sacs de terreau grossier du commerce, impropres pour la culture mais parfaits pour couvrir le sol. Pas d'ennuis pour l'instant (à noter que je ne l'utilise pas au pied des rosiers, uniquement sous les arbustes et vivaces). Et le sol qui d'ordinaire craquèle facilement en été, garde une certaine humidité beaucoup plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
http://vertsdelires.com
LEJARDINDEVALERIE

avatar

Messages : 614
Date d'inscription : 21/10/2010
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Paillage or not paillage...   Jeu 11 Aoû 2011 - 9:09

Je confirme, le paillage est efficace, je n'ai pas encore de broyeur, j'ai fai le test en mai quand il a fait très chaud, je me suis "amuser" à découper en petit bout des branches d'arbustes comme le forsythia, et je l'ai répendu sur tout un massif, et le résultat est réussi. Il faut penser avant de mettre le paillage de faire un binage et d'arroser la terre au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
http://lejardindevalerie.eklablog.com/accueil-c18985743
Gisou

avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 56
Localisation : Alsace (près Mulhouse) - Z 7

MessageSujet: Re : paillage or not paillage...   Jeu 11 Aoû 2011 - 11:25

LEJARDINDEVALERIE a écrit:
Il faut penser avant de mettre le paillage de faire un binage et d'arroser la terre au préalable.

C'est exact. Ou alors épandre le paillage après une pluie. Et investir dans un broyeur clin d\' oeuil
je n'ai pas beaucoup de matière première mais ça permet quand même de couvrir certains coins du jardin.
Revenir en haut Aller en bas
http://vertsdelires.com
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: Paillage or not paillage...   Jeu 11 Aoû 2011 - 19:37

Je suis en train de tester un nouveau paillis: les copeaux de tronçonnage.
Il y en a un bon tas ici (15 à 20 stères de bois de chauffage par an).
En virant la cosse de sarrasin ou de je ne sais quoi qui couvrait un godet que j'allais planter, j'ai repensé à ce tas, qui a déjà pris pas mal de pluie depuis février-mars.
Je devais pailler un nouveau petit endroit avec des plantations de toutes petites plantes ( Leptinella par ex) et le broyat habituel est trop grossier pour se faufiler, bouge et recouvre les plantes miniatures.

Le rendu esthétique n'est pas mal, plus sombre que la paillette de lin. Deux centimètres d'épaisseur suffisent à former un couche uniforme (moins tout près de plantes) et rien n'a bougé depuis dix jours, les merles ne sont pas venus l'éparpiller, ni le vent.
Maintenant à voir si le paillis laisse passer la pluie suffisamment, et surtout s'il ne contient pas trop d'huile de chaine ?

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
Gisou

avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 56
Localisation : Alsace (près Mulhouse) - Z 7

MessageSujet: Re : paillage or not paillage...   Jeu 11 Aoû 2011 - 21:11

Bonsoir Lo,

En ce qui concerne les résidus d'huile de chaine, je ne pense pas qu'il y en ait beaucoup (c'est mon avis mais je ne suis pas bucheron Very Happy ) Le mieux serait de poser la question aux gars qui ont coupé le bois.

Une couche de 2cm ne devrait pas être un obstacle à la pluie. Par contre, ce matériau risque, un peu au même titre que les écorces de pin, d'acidifier le sol s'il est utilisé de façon continue au même endroit. Il vaut peut-être mieux varier les paillages...
Revenir en haut Aller en bas
http://vertsdelires.com
Laure



Messages : 284
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Paillage or not paillage...   Ven 19 Aoû 2011 - 14:39

Le paillage, j'en utilise depuis un an sous des formes diverses:
  • écorces de pin (on en trouve de petit calibre presque aussi esthétiques que les cosses de cacao) là où je veux acidifier le sol et au pied des plantes acidophiles
  • paillettes de lin: très bien au pied des rosiers, pas très beau quand c'est frais mais finit par s'assombrir
  • copeaux provenant de l'abattage des arbres de mon jardin

Mes constatations sur une année: très bien pour limiter les mauvaises herbes (et même quand il y en a, elles s'éliminent plus facilement) et retenir l'humidité; par contre, comme je constate que le feuillage d'une grosse partie de mes épimediums, plantés au printemps, a été complètement réduit en dentelles Cherche , je me demande si la couche de paillis que j'avais étendue à leur pied n'a pas servi d'abri à des bébêtes indésirables. Un pépiniériste m'avait d'ailleurs un jour mis en garde contre l'utilisation de paillis sous forme de copeaux au pied des hydrangeas qui serait apprécié par les limaces!

Laure
Revenir en haut Aller en bas
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: Paillage or not paillage...   Ven 19 Aoû 2011 - 22:34

Laure, j'utilise exclusivement du paillis maison, sauf en hiver où j'ajoute les feuilles mortes ramassées sur les chaussées en fôret, aussi pour faire joli quand les plantes sont en dormance.
Et dans les feuilles mortes, il y en a, de la limace ! Des petites loches noires dont le but dans la vie est de découper les feuilles en petits morceaux dont les lombrics pourront se régaler.
Je le sais, et j'en mets une bonne couche tous les hivers quand même. Je protège les souches d'Hosta et des autres plantes sensibles avec du ferramol dès avant le démarrage des bourgeons, et les premières feuilles sortent indemnes de la litière. Mais je n'ai jamais eu d'Epimedium dévoré par les limaces, même sans ferramol.
Ne s'agirait-il pas d'autres bestioles ?

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
Laure



Messages : 284
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Paillage or not paillage...   Dim 21 Aoû 2011 - 15:43

Citation :
Ne s'agirait-il pas d'autres bestioles ?

lo
Oui, Lo, je pense qu'il s'agit d'otiorhynques. Mais le paillis doit probablement favorisr leur présence?!

Laure
Revenir en haut Aller en bas
niveole

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Paillage or not paillage...   Dim 21 Aoû 2011 - 17:20

A propos de paillage, j'ai lu ceci dans le dernier MJMM : "si vous avez placé un paillis de bois broyé au pied, retirez-le : les jeunes plants de haie détestent cela."
Pas d'explication complémentaire Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: Paillage or not paillage...   Lun 22 Aoû 2011 - 23:10

Laure, je n'ai jamais eu ce soucis-là avec les Epimedium (mais rassures-toi, j'ai mon compte d'autres soucis au jardin Rolling Eyes )

Nivéole, la première explication que je vois, c'est que le broyat, surtout de bois, consomme dans un premier temps beaucoup d'azote pour sa décomposition, azote qui sera ensuite restitué à la terre sous forme d'humus.
Je ne sais pas si le rapport azote consommé / azote restitué est égal à un scratch mais le bénéfice est pour plus tard.
Les jeunes plants ont besoin d'azote pour pousser et un paillis épais peut provoquer une "faim d'azote" pendant leur croissance. Je suppose que les arbustes bien installés ont un système racinaire plus profond et suffisant pour leur épargner cette faim ????
Bref pas grand chose à voir avec l'amour et la haine, et les interprétations pseudo-affectives de ce grand magazine.

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Admin
avatar

Messages : 4097
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 42
Localisation : Liège, Belgique

MessageSujet: Re: Paillage or not paillage...   Mer 24 Aoû 2011 - 10:09

lo a écrit:

Nivéole, la première explication que je vois, c'est que le broyat, surtout de bois, consomme dans un premier temps beaucoup d'azote pour sa décomposition, azote qui sera ensuite restitué à la terre sous forme d'humus.
Je ne sais pas si le rapport azote consommé / azote restitué est égal à un scratch mais le bénéfice est pour plus tard.

Il faudrait aussi voir si l'azote consommé n'est pas de l'azote atmosphérique...

Mais au point "d'affamer" des jeunes plantes, je serais étonné. Ca ressemble à cette légende qui veut qu'on ne mette pas de plantes dans une chambre parce qu'elles consomment de l'oxygène la nuit. J'en ai parfois eu 20 ou 30, je n'ai jamais étouffé (les mauvaises langues diront peut-être que mon cerveau a manqué d'oxygène MDR ).

_________________
Laurent
"Pour le jardinier, l'automne commence en mars: lorsque se fane le premier perce-neige", Karel Capek
Revenir en haut Aller en bas
lo
Admin
avatar

Messages : 3041
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: Paillage or not paillage...   Mer 24 Aoû 2011 - 10:33

C'est pourtant ce que j'ai toujours lu, Laurent (et je ne connais que ce que j'ai lu s\'cuse ! )
http://fr.ekopedia.org/Paillage

"Le paillage pourrait néanmoins présenter différents inconvénients qu'il faut prendre en compte :

Si le paillage n'a pas un rapport C/N équilibré (s'il est trop riche en carbone), il peut entraîner une faim d'azote temporaire dans les cultures. L'azote nécessaire aux bactéries du sol pour dégrader la matière organique carbonée apportée sous forme de paillis n'est temporairement plus disponible pour les plantes, ce qui peut gêner leur croissance. Dans ce das, un apport azoté (déjections, matière fraîche, verte, légumineuses) peut être nécessaire pour rééquilibrer le paillage. "


"Considérer le rapport C/N du paillage utilisé : en matière de fertilité, l'apport d'un paillage essentiellement carboné (exemples : paille, écorce, copeaux ou sciure, broyat) peut produire temporairement un contre effet, et induire une faim d'azote pour les cultures. Un apport azoté supplémentaire peut s'avérer nécessaire. "

http://fr.ekopedia.org/Bois_Ram%C3%A9al_Fragment%C3%A9#Faim_d.27azote

lo

_________________
dans la petite Sibérie normande
Revenir en haut Aller en bas
Gisou

avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 56
Localisation : Alsace (près Mulhouse) - Z 7

MessageSujet: Re: Paillage or not paillage...    Dim 11 Sep 2011 - 9:50

la vanne du jour :

"Taillage et paillage sont les deux mamelles du jardin" jocolor

Bon, je sors.... Courir Courir
Revenir en haut Aller en bas
http://vertsdelires.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paillage or not paillage...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paillage or not paillage...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paillage or not paillage...
» le paillage au potager
» le paillage
» aidez-moi :quel paillage pour fougeres ?
» le paillage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jardiweb@Floralbum :: Jardiweb :: Forum général-
Sauter vers: